Skip to content

Quand vendre une action

Cet article participe à l’événement inter-blog “Quand vendre une action” organisé par Ben du blog BourseEnsemble.com.

vente action

 

Afin d’optimiser sa performance il est important de bien rentrer dans une position mais aussi d’en sortir de façon optimale. Pour une gestion type PEA ou compte-titres, et plus globalement pour les investisseurs, entrer dans une position signifie acheter un produit (actions, ETF…); en sortir signifie vendre (pour fermer la position). On ne parle donc pas ici de vente à découvert.

 

Alors quand vendre une action?

 

Tout dépend de la stratégie globale que vous avez adoptée en achetant l’action: optique long-terme couplée aux dividendes, analyse technique (indicateurs, charts…), fondamentale, sentimentale (“je kiffe cette boîte”)…

 

Cependant, vous pouvez très bien mélanger les plaisirs, par exemple acheter fondamental et vendre technique (correction de 15 % par exemple). Savoir quand vendre une action dépend aussi de votre profil, si vous êtes plutôt trader ou investisseur.

 

Dans tous les cas, il n’y a pas vraiment de “meilleur moment” pour vendre une action et il est préférable de ne pas chercher à “vendre au sommet” (de même qu’il est dangereux d’acheter au “plus bas”…).

 

Rappel: rien n’est jamais cher, rien n’est jamais bon marché.

 

 

Il est toutefois recommandé de se fixer des règles concrètes afin d’automatiser au plus ses prises de décision.

 

Hypothèses

 

  1. Lorsqu’on demande “quand vendre une action?”, on parle d’un titre d’entreprise et les actions correspondantes achetées. On prend l’hypothèse que vendre une action signifie vendre la totalité des actions détenues. Ainsi il ne s’agit pas d’alléger ou de rééquilibrer son portefeuille et vendre une partie des actions d’une entreprise, mais bien de tout liquider.
  2. On parle bien de vendre une action après l’avoir achetée, et donc de fermer une position. On ne parle pas de vente à découvert pour ouvrir une position.

 

★ REJOINGNEZ STOIC TRADER ★

VIDEO VIP (33min): Approche professionnelle du trading

vipstoicmod0_intro_free2

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

 

Vendre en fondamental

 

Imaginons que vous ayez acheté une action en fonction de bons indicateurs financiers, comme le PER ou d’autres que vous suivez. Si au bout de quelques mois/années ces indicateurs se dégradent, vous pouvez décider de vendre.

 

De même, si votre vue macroéconomique change et que les actions achetées représentaient cette vue, vendez!

 

De façon globale, si les raisons qui vous ont poussé à acheter ne sont plus valables, vendez.

 

Rappel: ne jamais tomber amoureux de ses positions!

 

 

Vendre en technique

 

Quelle que soit la stratégie d’achat (technique, fondamentale, etc.), vous pouvez décider de vendre en suivant des indicateurs graphiques ou techniques.

  • Exemple: si le cours de l’action passe en-dessous d’un support important, je vends l’action.
  • Exemple: si le RSI (Relative Strength Index) hebdomadaire passe en-dessous de 50, je vends l’action.
  • Exemple: si le cours de l’action passe en-dessous d’une moyenne mobile long-terme… etc.

 

Vendre en fonction de ses objectifs de gain ou de perte

 

Là aussi c’est assez clair et ça a l’avantage d’être précis, normalement.

 

En achetant l’action vous avez fixé un stop-loss à x% et un objectif à y%.

Si votre stop est touché ou que votre objectif est atteint, vous vendez! Simple!

 

La stratégie peut également être d’utiliser un stop traînant (suiveur). Dans ce cas vous “laissez couler” le cours de l’action jusqu’à ce qu’il y ait une correction d’un certain pourcentage que vous définissez et qui est reflété par le stop traînant. Souvent vous ne pourrez pas définir de pourcentage en soi mais un nombre de points… à vous de le calculer régulièrement et de mettre à jour le stop traînant.

 

Stratégie dividendes

 

Si la stratégie initiale est basée sur du long-terme et qu’il s’agit de toucher les dividendes de façon régulière, il est évident que vous allez garder l’action le plus longtemps possible. Malgré tout, on pourrait être tenté de vendre dans plusieurs cas:

 

  • Rendement du dividende en constante baisse (attention, ça ne veut pas dire que l’entreprise va mal…)
  • Entreprise en faillite ou qui accumule les problèmes
  • Bonne performance de l’action qui vous permet d’empocher une plus-value

 

Se poser une question

 

Avant de vendre une action posez-vous cette question: si je ne détenais pas cette action, est-ce que je l’achèterais maintenant, dans les conditions actuelles? Est-ce que je l’achèterais en technique, en fondamental, parce que c’est une “bonne boîte” (qu’est-ce qu’une bonne boîte?)…

 
  • Si oui: ne vendez pas.
  • Si non: vendez.

Bah ouais c’est pas compliqué…

 

A NE PAS FAIRE

 

  1. Vendre quand le cours est haut: qu’est-ce que “haut” ou “élevé” veut dire??? Je le répète, rien n’est jamais cher.
  2. Avoir une vue trop courte: cela dépend bien sûr de votre stratégie initiale mais vous avez tout à gagner en raisonnant sur le long-terme.
  3. Avoir peur des fluctuations, de la volatilité: le marché monte et descend à sa guise… d’où la nécessité d’avoir des règles précises de vente. Si vous avez fixé un stop traînant à 20%, ne paniquez pas quand l’action perd 10%… mais surtout vendez si la perte atteint 20% (c’est un exemple).
  4. Vendre et racheter: une fois vendue, n’allez pas racheter l’action quelques jours plus tard, même si ça remonte! Passez à autre chose, attendez quelques semaines, quelques mois…
  5. Tomber amoureux de sa postion, de son action: à moins que vous n’investissiez à très long-terme (et encore…), garder une action à tout prix (c’est le cas de le dire…) ne sera pas rentable. Rappel: le marché à toujours raison.

 

PS: si vous avez 2 minutes, merci de répondre à ce petit questionnaire

Stoic Survey

 

Voici la liste des participants à l’événement inter-blog “Quand vendre une action”:

★ REJOINGNEZ STOIC TRADER ★

VIDEO VIP (33min): Approche professionnelle du trading

vipstoicmod0_intro_free2

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
  • Pingback: Vous voulez vendre vos actions ? Pourquoi vous faites erreur ! - Objectif 10%()

  • Pingback: 4 TECHNIQUES pour VENDRE une action efficacement - Bourse Ensemble()

  • Sovanna_Sek

    Bonjour Marc,

    Ne pas tomber amoureux de ses positions qui ressemble à un investissement passion en Bourse. Tu me fais rejaillir des mauvais souvenirs.

    J’ai fait l’amère expérience lors de mes débuts en Bourse, en investissement dans des clubs de foot cotés en Bourse comme OL Groupe ou FC Porto. Avec du recul, je constatais que les marchés financiers ne comprenaient leur business model au niveau fondamental.

    Cordialement.

  • Tanguy Caradec

    Bonjour Marc,
    j’ai une approche fondamentale et je te rejoins: il suffit de vendre lorsque la thèse d’achat n’est plus valide. Ce qui suppose d’avoir bien écrit sa thèse avant d’acheter. Mais aussi d’être en capacité de se dire que l’on a pu se tromper. Ou que la situation a évolué. Et la il faut avoir de l’estomac en plus de son cerveau 🙂

  • Ben de Bourse Ensemble

    Salut Marc,

    Merci de participer à cet événement que j’ai le plaisir d’organiser!

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec “il n’y a pas vraiment de meilleur moment”… chacun doit avoir un “meilleur moment” clairement établi avant l’achat. Ce moment peut (et sera) différent pour chacun et selon les méthodes, mais il doit quand être clarifier et déterminer précisément.

    J’adhère à tous les autres points 😉 Et bravo d’avoir couvert autant d’approches en parallèle!

    Ben

  • Pingback: « Comment vendre en bourse au meilleur moment ? »()

  • Pingback: Stoic TraderQuand vendre une action « Stoic Trader()