Tag Archives

2 Articles
Top 10 des outils trading

Top 10 des outils trading

by mmunier 0 Comments

Certains outils de trading sont nécessaires. D’autres superflus. Certains sont payants, d’autres non. Il est facile de trouver un outil trading gratuit quelque soit le thème, l’analyse souhaitée. Pas besoin de robots, pas besoin de logiciel trading bourse… Voici donc les outils trading indispensables à tout trader qui se respecte.

 

#1 – Connexion internet

island

C’est peut-être bête à dire mais si vous décidez d’aller en vacances en montagne, sur une île déserte ou autre, soyez conscient qu’une connexion internet peut être une denrée rare dans certains endroits.

 

#2 – Excel

 

excel2

Instrument sous-estimé et rarement utilisé par les traders indépendants et pourtant… c’est avec cet outil que vous pouvez analyser et élaborer des stratégies, gérer le risque, pas avec des graphiques! Il sert également à analyser vos transactions, en téléchargeant par exemple l’historique de trades depuis votre courtier, afin d’identifier ses forces et faiblesses.

 

#3 – Plateformes trading

En général chaque courtier à sa propre plateforme de trading, pour gérer les positions, entrer/sortir, faire de l’analyse technique sur graphique, etc. Ils proposent souvent plusieurs accès: accès online en “webtrader”, par un logiciel “desktop” installé sur votre PC/Mac, sur mobile…

mt4 outils trading

Vous avez aussi l’incontournable MetaTrader4, proposé également par bon nombre de courtiers.

Evitez les plateformes compliquées avec cent milliards de boutons et d’options.

Appliquez la méthode KISS: Keep It Simple Stupid.

#4 – Broker/courtier

En avoir au moins deux ou trois afin de pouvoir les comparer, traiter tous les produits dont vous avez besoin (tous les courtiers n’ont pas tous les produits), étaler le risque un minimum, les tester en termes de retrait d’argent (pour déposer l’argent il n’y a absolument aucun soucis!). Forex, futures, CFDs, régions, actions, secteurs, matières premières, options, ETFs… rares sont les courtiers qui proposent tout.

En revanche, il n’est pas recommandé de trop s’éparpiller, ni en termes de courtiers – trois suffisent – ni en termes de produits et sous-jacents: se concentrer sur des choses simples, que l’on comprend le mieux.

Lire cet article afin de savoir comment choisir un courtier.

#5 – Plateforme mobile

mobile outils trading

En cas d’urgence, pour trader en vadrouille, vérifier ses positions.
Cela paraît le minimum de nos jours, mais toujours bien vérifier l’accès mobile (iPhone/Android/…) de ses courtiers et des plateformes utilisées, ainsi que la facilité d’ouvrir et de fermer des positions. Vérifier aussi la possibilité de faire des dépôts et des retraits à partir d’un mobile.

#6 – Sources d’information économique

Entendons-nous bien: EXIT les chaînes d’infos soi-disant économiques et financières type BFM Business, Les Echos, etc. qui nous abreuvent de commentaires strictement inutiles. Ces sources-là nous renseignent sur le passé. Méfiez-vous également des commentaires en direct d’experts qui en 2min sont supposés nous expliquer la vie et le pourquoi du comment de la bourse!

Non… Je parle de sources sérieuses, d’organismes indépendants, qui nous donnent des indicateurs macroéconomiques, des chiffres. Markit par exemple, mais ils sont nombreux. A partir de ceux-ci il est possible de tirer des tendances qui nous servent à élaborer des stratégies.

Autre élément: le calendrier de publications économiques. Il est surtout utilisé, à tort, pour le timing, le trading court-terme ou le trading de news (que personnellement je déconseille vivement). Les calendriers sont intéressants cependant afin de suivre globalement différents indicateurs macroéconomiques. Ce ne sont pas les données en soi mais bien les tendances qui nous aident à prendre des décisions.

#7 – Sélectionneur de titres

screener outils trading

Afin de bien choisir les actions achetées dans un PEA ou Compte-Titres par exemple, il est intéressant d’utiliser des outils de sélection, appelés stock/market screener. Il ne s’agit en fait que de bases de données permettant d’appliquer des critères financiers à la recherche, de filtrer la masse d’actions afin de ne retenir que celles qui collent au mieux à la stratégie établie.

#8 – Performances et Heat Maps

heatmap outils trading

Dans le même esprit que le paragraphe précédent, les représentations visuelles comme les heatmaps peuvent être intéressantes. Ces outils rendent très faciles et rapides les analyses comparatives, les classements sur une période donnée de divers marchés, secteurs, actifs, indices boursiers mondiaux, etc.

En voici quelques-uns:

https://finviz.com/map.ashx
https://finviz.com/groups.ashx
http://www.barchart.com/stocks/heatmap.php
http://www.stockmapper.com

#9 – Un ami bien placé / Insider trading

Votre ami s’appelle Mario Draghi? Super, soutirez-lui des infos! Votre cousin est DG d’une entreprise qui s’apprête à annoncer des résultats désastreux alors que pas plus tard que la semaine dernière la presse économique encensait cette pépite française? Excellent, profitez de l’euphorie pour tout vendre! Délits d’initiés?! Peu importe! Qui le saura? Vous êtes un fonds? une société de gestion de portefeuille? vous traitez des millions? NON, vous n’êtes qu’un petit boursicoteur, un trader indépendant qui essaie de s’en sortir, personne n’ira vous chercher des noises!

#10 – Bible

bible

Pour ceux qui perdent de manière récurrente et persistent ou plutôt s’entêtent à continuer de perdre sans en tirer les leçons, sans arrêter le trading, sans se former correctement, la Bible devient un élément incontournable. Cher trader indépendant, elle sera à tes côtés jour et nuit et tu trouveras en elle de quoi éponger tes larmes et réchauffer ton âme.

Acclamons gaiement la Parole de Dieu. Louange à Toi Seigneur Jésus.

AMEN


 

PS: si vous avez 2 minutes, merci de répondre à ce petit questionnaire

Stoic Survey

 


Utiliser un stock screener

Utiliser un stock screener

by mmunier 1 Comment

Pourquoi utiliser un stock screener?

Un élément essentiel à la sélection de titres est l’utilisation d’un stock screener ou market screener. Mais pourquoi en utiliser un? D’ailleurs, je connais très bien Renault (ils font des voitures), LVMH (ils font des sacs marrons) et même Bouygues (ils font du BTP et des télécoms… c’est bien ça?). Je connais ces marques, ils font des milliards de chiffre d’affaire, alors hop j’en achète avec mon PEA! Ca y est je suis un investisseur aguerri! Bon, c’est une caricature bien sûr… L’intérêt principal d’un tel outil est de savoir pourquoi on achète telle ou telle entreprise, et souvent, pourquoi on ne l’achète pas. Cela permet prendre des décisions basées sur des chiffres, des données réelles, et non notre simple flair extraordinaire.

 

Comment utiliser un stock screener?

Une fois votre stratégie de trading ou d’investissement établie, vous sélectionnez les meilleurs titres qui vont vous permettre de mettre en place votre vision de marché, grâce à des critères divers et variés (Price/Earning, capitalisation, secteur, performance, dividende…). Il existe une multitude de choix et de catégories de sélection, cela permet de comparer les entreprises et de les acheter (ou vendre) en connaissance de cause, et non au feeling…

 

On peut aussi se baser uniquement sur ces critères de sélection afin de trouver les “meilleures” actions, avec les meilleurs ratios, les titres de “valeur” ou de “croissance”, etc. On parle alors de “stock picking”.

 

Il existe une multitude d’outils de ce type, en voici quelques-uns (cliquez sur les images afin d’être rediriger vers les sites).

 

 stock screener finviz
stock screener ft
stock screener google
investing
stock screener marketwatch
stock screener msn
stock screener reuters
stock screener yahoo
stock screener zacks

 

stock screener zonebourse


 

PS: si vous avez 2 minutes, merci de répondre à ce petit questionnaire

Stoic Survey