Skip to content

Pourquoi l’analyse technique ne sert à rien

L’analyse technique apparaît comme un élément incontournable du trading. Je vais essayer brièvement de démonter ce mythe qui fait perdre de l’argent à la majorité des traders indépendants.

 

Je dois tout d’abord vous faire quelques aveux:

 

  • Dans ma carrière professionnelle, je n’ai jamais utilisé l’analyse technique ou graphique – et j’ai gagné;
  • J’ai parfois utilisé l’analyse technique en compte propre – et j’ai perdu;
  • Je n’ai jamais entendu parler d’un trader technique multi-millionnaire;
  • Tous les traders et gérants de fonds profitables que je connais basent leurs stratégies sur de l’analyse fondamentale et financière.

 

Le point le plus important est le suivant: l’analyse technique ou graphique est l’analyse de données passées. En effet, la courbe d’un actif reflète en réalité l’historique des prix de cet actif. Le fondement de l’analyse graphique est de se dire: “ce qu’il s’est produit dans le passé se reproduira dans le futur.”

 

Il existe plusieurs catégories d’indicateurs techniques qui nous renseignent sur des données différentes d’un actif.

 

Voici une liste non-exhaustive d’indicateurs techniques et graphiques:

 

  • Tendance: Moyenne Mobile, MACD, Parabolic SAR, Heikin-Ashi
  • Momentum: CCI (Commodity Channel Index), Stochastic, Williams, RSI (Relative Strength Index), Ichimoku Kinko Hyo, Fibonacci
  • Volatilité: Bollinger Bands, Standard Deviation, ATR (Average True Range)
  • Volume: Chaikin oscillator, OBV (On Balance Volume)

 

Dans une majorité de sites internet dédiés au trading, il est courant de voir des graphiques de ce type:

 

analyse technique
analyse technique

 

Question: lequel ou lesquels utiliser? Pourquoi?

 

Une stratégie de trading ne peut pas être définie par l’utilisation d’un ou même plusieurs indicateurs. De même, il est inutile et redondant d’utiliser deux indicateurs d’une même catégorie.
Ces indicateurs peuvent s’appliquer sur n’importe quel actif à partir du moment où l’on possède un historique des prix. Or, les marchés ont des caractéristiques propres: le marché des obligations est différent de celui des matières premières, etc. Chacun est poussé par des fondamentaux d’offre et demande, entre autre. Si l’on pouvait utiliser un indicateur qui fonctionnerait sur tous les marchés, ça se saurait, et on le cherche encore, ce Graal, le Holy Grail.

 

A quoi peuvent servir l’analyse technique et les indicateurs?

 

  • Confirmer un sentiment de marché
  • Trouver des points d’entrée et de sortie
  • Attendre le bon moment pour rentrer dans un trade
  • Connaître les caractéristiques et comportements d’un actif sur une période donnée (exemple: volatilité)

 

PS: Merci de répondre à ce petit questionnaire

Stoic Survey

 

★ REJOINGNEZ STOIC TRADER ★

VIDEO VIP (33min): Approche professionnelle du trading

vipstoicmod0_intro_free2

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.