fbpx

đŸ›ïž Comment crĂ©er une allocation d’actifs en 5 Ă©tapes simples

Asset Allocation

Last Updated on 30 December 2023 by Marc Munier

Investir peut être un processus complexe et accablant. Avec autant de choix d’investissement disponibles, savoir par où commencer peut être difficile. Les stratégies d’allocation d’actifs peuvent faciliter les décisions d’investissement. En répartissant vos investissements sur différentes classes d’actifs, vous pouvez réduire votre risque d’investissement global et potentiellement augmenter vos rendements.

Comprendre l’allocation d’actifs

Qu’est-ce que l’allocation d’actifs ?

L’allocation d’actifs fait référence au processus de répartition de vos investissements entre différentes classes d’actifs telles que les actions, les obligations, les liquidités et l’immobilier. Ce processus est essentiel pour créer un portefeuille diversifié qui équilibre le risque et le rendement en fonction des objectifs d’investissement et de la tolérance au risque d’un individu. En diversifiant leurs investissements, les investisseurs peuvent réduire le risque de perdre la totalité de leur investissement si une classe d’actifs affiche de mauvais résultats.

L’un des principaux avantages de l’allocation d’actifs est qu’elle peut aider les investisseurs à gérer leurs niveaux de risque tout en optimisant leurs rendements. Différentes classes d’actifs présentent différents niveaux de volatilité et de potentiel de rendement. En diversifiant sur plusieurs classes d’actifs, les investisseurs peuvent réduire le risque de perdre la totalité de leur investissement si une classe d’actifs affiche de mauvais résultats. En effet, les différentes classes d’actifs ont tendance à avoir des modèles de performance différents. Lorsqu’une classe d’actifs affiche de mauvais résultats, une autre peut afficher de bons résultats, ce qui peut contribuer à équilibrer la performance globale du portefeuille.

Pourquoi l’allocation d’actifs est-elle importante ?

L’allocation d’actifs est cruciale car elle peut aider les investisseurs à gérer leurs niveaux de risque tout en optimisant leurs rendements. Différentes classes d’actifs présentent différents niveaux de volatilité et de potentiel de rendement. En diversifiant sur plusieurs classes d’actifs, les investisseurs peuvent réduire le risque de perdre la totalité de leur investissement si une classe d’actifs affiche de mauvais résultats.

Un autre avantage d’une allocation d’actifs dynamique est qu’elle peut aider les investisseurs à maintenir une stratégie d’investissement à long terme. En diversifiant leurs investissements, les investisseurs peuvent éviter de réagir de manière instinctive aux fluctuations du marché à court terme. Cela peut aider les investisseurs à rester sur la bonne voie avec leurs objectifs d’investissement à long terme et à éviter de commettre des erreurs coûteuses.

Le rôle de la tolérance au risque dans l’allocation d’actifs

La tolérance au risque est le degré de variabilité des rendements des investissements qu’un investisseur est prêt à tolérer. Un investisseur ayant une tolérance au risque élevée peut être plus à l’aise avec une volatilité plus élevée, dans l’espoir d’un rendement plus élevé, tandis que les investisseurs ayant une tolérance au risque plus faible peuvent opter pour des investissements plus stables mais à rendement moindre. Lors de l’élaboration d’un plan d’investissement, il est essentiel de reconnaître la tolérance au risque d’un individu, car elle peut avoir un impact sur le choix des classes d’actifs et sur la stratégie d’investissement globale.

Il est important de noter que la tolérance au risque peut évoluer avec le temps. Par exemple, à mesure qu’un investisseur approche de la retraite, il peut devenir plus réticent à prendre des risques et déplacer ses investissements vers des classes d’actifs plus stables. Alternativement, un jeune investisseur ayant un horizon temporel long peut opter pour des investissements plus risqués dans l’espoir d’obtenir des rendements plus élevés.

En conclusion, l’allocation d’actifs est un élément essentiel de toute stratégie d’investissement. En diversifiant leurs investissements dans différentes classes d’actifs, les investisseurs peuvent gérer leurs niveaux de risque tout en optimisant leurs rendements. Lors de l’élaboration d’un plan d’investissement, il est essentiel de tenir compte de la tolérance au risque et des objectifs d’investissement d’un individu afin de créer un portefeuille diversifié qui répond à ses besoins spécifiques.

allocation d'actifs

1 – Déterminez vos objectifs d’investissement

L’investissement est un élément essentiel pour créer du patrimoine et assurer votre avenir financier. La première étape dans l’élaboration d’une stratégie de répartition d’actifs consiste à déterminer vos objectifs d’investissement. Vos objectifs vous aideront à orienter vos décisions de placement, selon que vous investissez à court ou à long terme.

Objectifs à court terme et à long terme

Les objectifs à court terme sont ceux que vous souhaitez atteindre au cours des prochaines années. Il peut s’agir d’acheter une voiture, de prendre des vacances ou d’épargner pour un acompte sur une maison. En revanche, les objectifs à long terme sont ceux que vous souhaitez atteindre sur une période plus longue, généralement dix ans ou plus. Des exemples d’objectifs à long terme incluent la retraite ou le financement des études universitaires de votre enfant.

Lorsque vous établissez vos objectifs de placement, il est essentiel d’être précis et réaliste. Vous devez tenir compte de votre situation financière actuelle, de votre horizon temporel et de votre tolérance au risque. Vos objectifs doivent également être mesurables, afin que vous puissiez suivre vos progrès au fil du temps et apporter les ajustements nécessaires.

Planification de la retraite

La planification de la retraite est un objectif de placement essentiel qui nécessite une réflexion à long terme. Investir dans des véhicules de retraite tels que l’assurance-vie et le PER peut aider les investisseurs à épargner pour la retraite en offrant des avantages fiscaux et en cumulant les avantages au fil du temps.

Lorsque vous planifiez votre retraite, il est essentiel de tenir compte de facteurs tels que votre âge prévu à la retraite, votre style de vie à la retraite et vos sources de revenus prévues. Vous voudrez peut-être également consulter un conseiller financier pour vous aider à élaborer un plan de retraite complet.

Épargner pour les études ou d’autres dépenses importantes

Épargner pour les études ou d’autres dépenses importantes, comme un acompte sur une maison ou le démarrage d’une entreprise, peut nécessiter des objectifs d’épargne à court terme. Les investisseurs peuvent utiliser des comptes d’épargne, des certificats de dépôt ou des comptes du marché monétaire pour faire fructifier leur épargne tout en minimisant le risque de marché.

Lorsque vous épargnez pour vos études ou d’autres dépenses importantes, il est essentiel de tenir compte de facteurs tels que le coût de la dépense, votre horizon temporel et votre tolérance au risque.

Dans l’ensemble, fixer des objectifs d’investissement clairs constitue une première étape essentielle pour élaborer une stratégie d’investissement efficace. En comprenant vos objectifs et votre tolérance au risque, vous pouvez développer un portefeuille bien diversifié qui peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers au fil du temps.

2 – Évaluez votre tolérance au risque

L’évaluation de votre tolérance au risque est une étape cruciale dans la création d’une stratégie d’investissement qui correspond à vos objectifs financiers. Il s’agit d’évaluer votre capacité à gérer les fluctuations du marché et les pertes potentielles.

Facteurs influençant la tolérance au risque

Plusieurs facteurs peuvent avoir une incidence sur la tolérance au risque d’un individu. L’âge est l’un de ces facteurs. Les investisseurs plus jeunes peuvent avoir une tolérance au risque plus élevée, car ils disposent de plus de temps pour récupérer leurs pertes ou faire face aux fluctuations du marché. D’un autre côté, les investisseurs plus âgés pourraient avoir besoin d’une stratégie plus conservatrice pour protéger leur épargne-retraite.

Le revenu est un autre facteur. Les personnes ayant des revenus plus élevés peuvent être plus disposées à prendre des risques parce qu’elles disposent de plus de revenus disponibles à investir. La taille de la famille peut également jouer un rôle. Les personnes ayant des personnes à charge peuvent opter pour une stratégie d’investissement plus conservatrice afin de garantir qu’elles puissent subvenir aux besoins de leur famille.

Questionnaire de tolérance au risque

Un excellent moyen de déterminer votre tolérance au risque est de répondre à un questionnaire sur la tolérance au risque. Cela peut aider à évaluer le tempérament d’investissement global d’un individu et à déterminer l’ampleur des fluctuations du marché auquel il peut résister. Le questionnaire peut poser des questions sur vos objectifs de placement, votre horizon temporel et votre situation financière afin de déterminer le niveau de risque que vous êtes à l’aise de prendre.

Il est important de noter que la tolérance au risque n’est pas une caractéristique fixe et peut évoluer avec le temps. À mesure que votre situation financière évolue, votre tolérance au risque évolue également.

Équilibrer le risque et le rendement

Lorsqu’il s’agit d’investir, l’adage « pas de risque, pas de rendement » est vrai dans une certaine mesure. Cependant, il est crucial d’équilibrer le risque et le rendement d’une stratégie d’investissement. Certaines classes d’actifs, comme les actions, offrent des rendements plus élevés mais ont des rendements plus élevés. risques, tandis que d’autres, comme les obligations, offrent des rendements inférieurs mais sont moins volatils.

La diversification est une stratégie clé pour équilibrer le risque et la récompense. En investissant dans une combinaison de classes d’actifs, vous pouvez répartir votre risque et potentiellement obtenir des rendements plus élevés. Il est également important de revoir et d’ajuster régulièrement votre stratégie de placement pour vous assurer qu’elle correspond à l’évolution de vos objectifs financiers et de votre tolérance au risque.

3 – Choisissez vos classes d’actifs

Actions

Les actions représentent la propriété d’une entreprise, et investir dans des actions peut offrir des rendements plus élevés mais avec plus de risques de marché. Pour réduire le risque, les investisseurs peuvent investir dans des fonds indiciels à faible coût qui offrent une large exposition au marché.

Obligations

Les obligations sont des titres de créance dans lesquels l’investisseur prête de l’argent à un gouvernement ou à une entreprise pour recevoir des intérêts pendant une période déterminée. Ils sont considérés comme plus stables que les actions mais offrent des rendements inférieurs. Les obligations d’État peuvent être bénéfiques pour les investisseurs à la recherche d’un flux de revenus fiable et à faible risque.

Cash et équivalents

La trésorerie et les équivalents de trésorerie comprennent les fonds détenus sur des comptes d’épargne, des CD ou des comptes du marché monétaire. Ils offrent de faibles rendements mais assurent liquidité et stabilité dans un marché volatil.

Immobilier et autres investissements alternatifs

L’immobilier et d’autres investissements alternatifs, tels que les matières premières, offrent une diversification dans le portefeuille d’investissement mais peuvent s’accompagner de frais élevés et de faibles problèmes de liquidité.

4 – Créez votre portefeuille

Après avoir établi des objectifs de placement, évalué la tolérance au risque et choisi les classes d’actifs, il est temps de constituer votre portefeuille de placement qui reflète vos besoins uniques. Une tactique à considérer est la « règle empirique de l’âge », qui suggère de soustraire votre âge de 100 ans et d’investir ce pourcentage dans des actions et le reste dans des obligations. Exemple : si vous avez 30 ans, cela correspond à investir 70 % en actions et 30 % en obligations. Vous pouvez également utiliser des outils d’investissement en ligne ou travailler avec un conseiller en investissement pour créer un portefeuille d’investissement personnalisé.

5 – Surveillez et ajustez votre portefeuille

Enfin, il est essentiel de surveiller votre portefeuille de placements pour vous assurer qu’il reste aligné sur vos objectifs de placement globaux et votre tolérance au risque. Un examen annuel du portefeuille peut aider à identifier les opportunités d’ajustements, de rééquilibrage ou de planification fiscale.

Conclusion

L’allocation d’actifs peut sembler intimidante, mais en suivant ces cinq étapes simples, vous pouvez créer un plan d’investissement réussi qui fonctionne pour votre avenir financier. N’oubliez pas de rester diversifié, de surveiller régulièrement vos investissements et de travailler avec un conseiller en placement si nécessaire. Bonne chance dans votre parcours d’investissement !

Marc Munier

Leave a comment