Skip to content

Comment utiliser un stock screener

Comment utiliser un stock screener (pour acheter des actions)……

Pour voir la vidéo correspondante « Comment utiliser un stock screener (pour acheter des actions) »: Regarder la vidéo

Bonjour à tous,  aujourd’hui je vais vous parler du Stock Screener.

Qu’est-ce qu’un Stock Screener ? 

C’est tout simplement un outil qui permet de sélectionner des actions, avec plein de critères différents. Je vous invite à aller sur le lien pour mon article sur les Stock Screeners, indiqué en dessous de la vidéo. Une fois dessus, vous trouverez en bas de la page différents liens de sites qui proposent des Stock Screeners. Nous allons par la suite en regarder quelques-uns, pour vous montrer un peu comment ça marche. Et qu’est-ce que c’est exactement. 

Les différents stock screeners sur le web

Investing .com

Tout d’abord nous allons commencer par celui de « investing.com ». Une fois dessus vous allez dans « Tools » puis « Investment Stock Screener », ce qui est bien ici en l’occurrence si vous êtes français, est que vous pouvez chercher directement dans les entreprises françaises en cliquant à gauche sur « France », puis vous pouvez aussi classer ces entreprises selon leurs secteurs d’activités, ou industries auxquelles elles appartiennent, ainsi qu’en fonction des différents ratios. Ce qui vous permettra d’appliquer sur toutes les entreprises existantes dans le marché une sorte d’entonnoir. Cela réduira cette liste aux actions qui peuvent vous intéresser.

Exemple du PER

Par exemple si vous êtes un investisseur dans la valeur, ou Value Investor, vous pouvez ici prendre le « P/E Ratio » ou PER, et en cliquant dessus vous verrez que ces entreprises ont un PER entre 4 et 60, donc pour ce Stock Screener nous obtenons un résultat de « 386 » entreprises. En l’occurrence pour ce Stock Screener là, à la base on avait 800 entreprises donc 800 actions qu’on peut vérifier en cliquant sur « clear all ».

Si vous êtes un investisseur dans la valeur et que vous voulez un PER qui ne va pas au-dessus de 15, en tapant « 15 » au maximum sur le « P/E ratio » le nombre d’entreprises selon votre critère retombe à « 162 » donc ça réduit largement votre spectre.

Exemple du secteur

Imaginons maintenant  qu’il y a un secteur qui vous intéresse plus que d’autres : vous allez dans « sectors » et vous choisissez par exemple « transportation » le nombre d’entreprises descend à 4 ! Donc 4 entreprises qui ont un PER en-dessous de 15 et appartiennent au secteur des transports, en descendant vous trouverez vos 4 entreprises : Air-France, Stef, etc. par contre si on remet notre sélection sur « all sectors » nous obtiendrons un total de « 162 » entreprises qui ont un PER en-dessous de 15.

Vous avez à gauche la possibilité de sélectionner différents critères. Mettons maintenant que vous souhaitez par exemple un PER en dessous de 15 et une capitalisation d’au moins 1 milliard quel que soit le secteur, dans ce cas vous sélectionnez  « Market cap » et au niveau du minimum de l’intervalle qui vous apparait vous tapez « 1B », donc plus que 29 entreprises qui apparaissent selon vos critères de sélection (France, PER<15 et capitalisation≥1milliard de €/$).

Raisonner en entonnoir

Vous pouvez encore réduire cette liste de sociétés si vous changez votre PER. Par exemple, en dessous de 12 vous obtiendrez 25 entreprises. Puis si on le réduit encore à moins de 10. Il ne vous restera plus que 14 au total des entreprises françaises. Elles ont une capitalisation de plus de 1 milliard et un PER de 10 ou moins. Si vous voulez en plus de ces critères, sélectionner les entreprises qui versent un minimum de dividendes, 2% par exemple, vous cliquez sur « dividends » puis sur « dividends yield (%) » – yield étant le ratio ou le pourcentage- et comme avant un intervalle apparaitra, vous allez sur le minimum et vous tapez «2» : maintenant il ne vous restera plus que 11 entreprises !

Vous avez en bas comme d’habitude le nom de chaque société correspondant aux paramètres sélectionnés. Ce genre d’outils est très utile et vous pouvez faire la même chose pour plein de pays.

Financial Times

Pour continuer, nous allons maintenant regarder un autre site, qui ressemble à celui d’investing.com. C’est celui de FT (Financial Times), son lien est aussi sur ma page. Là pareil, vous pouvez le faire par pays. Nous allons donc tout reprendre avec la France pour faire simple.

Vous allez dans « Europe » puis  « France » vous obtiendrez un total de 800 entreprises ce qui correspond à peu près à ce qu’on avait vu dans le Stock Screener d’investing.com. Au niveau des autres critères, vous allez sur « Equity Attributes » puis vous cliquez sur « Add or change Criteria » dans « category » vous cliquez sur « valuation multiples » puis à droite dans « criteria » vous cliquez sur « Price to Earnings Ratio » juste en dessus une sorte d’intervalle apparaitra où sur le maximum, vous tapez « 10 », vous obtiendrez un résultat de 77 compagnies, ensuite vous fixez une capitalisation d’au moins un milliard, vous allez donc sur l’intervalle de « Market cap » et au minimum vous tapez 1 000 000 000 en reprenant toujours notre exemple vous fixez un minimum de 2% de dividendes vous allez donc mettre 2 au minimum de l’intervalle de « dividends yield (%) ».

Vous verrez qu’au final il n’en restera plus que 10 boites qui correspondent à vos critères, vous trouverez normalement les même sociétés qu’avant : AXA, Société Générale, Renault, etc.

Voilà pour le FT, passons à présent un autre qui s’appelle finviz.

Finviz

Le finviz est vraiment excellent, par contre ce site ne concerne que les entreprises américaines, si vous voyez les « exchanges » il n’y a que  « NASDAQ », « New-York Stock Exchange », etc. qui apparaissent, et donc c’est que pour les entreprises qui sont cotées à ce niveau-là. Jusqu’à présent nous nous sommes intéressés qu’aux ratios et à quelques critères plus ou moins populaires. Cependant il existe plusieurs détails techniques que vous pouvez ajouter à votre sélection. Comme par exemple un cours d’action avec un ATR ou un MACD, ainsi que la volatilité de l’action etc.

Le site de finviz est particulièrement complet au niveau des paramètres, on y retrouve tous les critères qu’on a vu auparavant (ratios, PER….) en plus des nuances techniques comme par exemple les performances : si sur la semaine une action a fait moins de 30% ou moins de 20% , et vous désirez en acheter une avec ces derniers critères vous allez sur « performance » et vous tapez «week -20% » puis vous souhaitez aussi que sur les fondamentaux l’entreprise soit une entreprise de croissance ayant un gros PER, mettons par exemple plus de 25, et là rien qu’avec ces deux critères vous tomberez sur 6 entreprises qui ont un PER au-dessus de 25 et qui sur la semaine ont perdu 20% .

Pour finir, je vous propose de voir celui de « zonebourse ».

Zonebourse

Zonebourse est un peu diffèrent des autres. Les compagnies sont classées directement en fonction des critères d’investissement de trading, sans plus d’informations. Sur zonebourse, ils ont une vue subjective de ce qui est un bon ou un mauvais PER , par exemple, là on est sur la « France », on va prendre par exemple le secteur « consommation cyclique » , des filtres de recherches par notes d’investissement ou notes de trading apparaissent, mais qu’ est-ce que ça veut dire exactement ?! On ne le sait pas !

Par rapport au PER, si vous le mettez comme filtre, une sorte de doseur rouge et vert dans les extrémités apparaitra sans plus d’explications, est ce que c’est un PER élevé ? Est-ce que c’est un PER intéressant ? On ne le sait pas ! Il n’en demeure pas moins vrai, que le site est intéressant. Et qu’on peut y faire aussi du screening, avec pareil la capitalisation, etc. Mais ils ont leur propre vision sur ce qu’est un bon PER ou un bon investissement. Et donc vous n’avez pas une idée objective du résultat.

C’est pour ça que personnellement je préfère les choses très basiques. Des notions, dans lesquelles le PER est entre tel  et tel niveau. La capitalisation est à tel ou tel niveau. Et c’est à vous de faire votre propre stratégie. Prendre votre propre décision sur ce qui est un bon ou un mauvais investissement. Un PER bas peut s’avérer positif  pour un investisseur dans la valeur mais pas pour un investisseur dans la croissance, moi je préfère les choses plus concises et plus, on va dire, mathématiques !

Voilà vous pouvez cliquer sur like si vous avez aimé cette vidéo. Et n’oubliez pas de vous inscrire sur mon site pour recevoir une vidéo sur justement l’approche professionnelle du trading.

A bientôt !