Skip to content

Le stock picking est-il mort ?

Bonjour à tous

Alors est-ce que le stock-picking est mort ?

Alors vous savez, le stock picking, c’est le fait de choisir ses actions dans son PEA, son compte titre ou autre et de se dire que d’ici les mois à venir, les années à venir, ça va être une action, un titre qui va bien performer, qui va nous faire de belles performances et donc on va gagner beaucoup d’argent avec.

Une grande question du moment , c’est de se dire, est ce qu’il vaut pas mieux acheter tout simplement l’indice , que ce soit l’indice Français, le CAC40 ou autre, à travers des ETF notamment, les ETF vous savez, sont des fonds indiciels , qui collent à des indices , on les appelle aussi les trackers. Et la question est de se dire : Est-ce qu’on a intérêt à choisir une par une les actions pour faire en l’occurrence mieux que le marché? Sinon ça sert à rien, si on s’amuse à choisir des actions et qu’au final on fait moins bien que le marché, du coup autant acheter le marché et puis avoir la performance du marché tout simplement.

Donc le stock-picking, ça repose en fait sur le fait de bien analyser les compagnies, les entreprises en fonction de divers critères, de divers ratios, comme le PER, comme le cour sur l’actif net ou d’autres ratios financiers, voir un peu la santé de l’entreprise, le secteur de l’entreprise et se dire que voilà d’ici les mois à venir, les années à venir, je pense que ce secteur-là va bien performer et dans ce secteur cette action ou cette entreprise en particulier va bien performer, et donc  je vais acheter celle-là en particulier, et ce en constituant en fait, un portefeuille d’actions, et donc on a besoin du stock-picking, voilà, en recherchant les meilleurs actions qui vont performer.

Si on recherche du rendement, ça peut être aussi chercher une action qui va avoir un bon certain rendement, mais aussi une certaine bonne performance sur le long terme. Mais beaucoup d’études montrent que le fait de faire du stock-picking et notamment dans les fonds, vous savez les gérants, les compagnies de gestion d’actifs, quand elles sélectionnent des actions dans divers fonds , est-ce que c’est vraiment intéressant au niveau de la performance parce qu’il a été démontré à travers plein d’études que sur le très long terme, sur le long terme, ces fonds là qui sélectionnent et qui font du stock-picking ne vont pas battre le marché, et donc en l’occurrence on aurait bien mieux fait de se mettre et d’acheter des fonds, des ETF, à la place d’investir dans les fonds qui investissent dans les actions et font du stock-picking.

Alors si vous êtes un investisseur LAMBDA comme tout le monde, vous avez votre job à côté, c’est pas votre boulot, je dirais que ça sert à rien d’avoir un PEA et de choisir vos actions, parce que tôt ou tard vous allez vous faire avoir par le marché, vous allez avoir de mauvaises surprises, et tôt ou tard vous allez vous prendre des raclées tout simplement. Il vaut mieux quand on est un investisseur normal , j’ai envie de dire, investir dans des ETFs, à travers soit un PEA soit une assurance-vie, et du coup acheter sur le marché global, que ça soit le marché Français, le marché international, émergent ou tout ce que vous voulez, mais à travers des ETF, c’est-à-dire des fonds indiciels qui vont regrouper tout le marché, même si on peut sélectionner, on va dire, se dire que j’achète un fond indiciel qui est plus liés aux émergents ou plus aux États-Unis, ça va quand même acheter tout un panier d’actions global, ça va pas faire du stock-picking, et en l’occurrence les frais de gestion par rapport aux ETF sont beaucoup plus faibles que des fonds gérés de façon stock-picking, des fonds d’investissement, donc en tant que particulier, il vaut mieux aller sur les ETFs.

Est-ce qu’en tant que particulier il est intéressant de faire du stock-picking et de choisir ses actions et son PEA ?

Alors c’est peu intéressant, dans le sens où on va essayer de réfléchir et de regarder les ratios, et de se dire, voilà moi je suis confiant là-dessus, et si vous aimez justement utiliser des stocks screener ou voilà des outils pour sélectionner les actions et que vous êtes un peu financier dans l’âme, ça peut être intéressant, ça peut être drôle, mais est-ce que la performance va être là, va être au rendez-vous ? C’est la grande question, vu que les professionnels même du secteur ont du mal à surperformer le marché, sur le long terme, bien sûr, sur une année ou sur plusieurs années, ils peuvent avoir de bonnes performances, mais sur le long terme c’est très dur. Donc, vous, en tant que particulier, vous n’allez pas y arriver. Dans le PEA on peut aussi utiliser des fonds indiciels, y’a pas de soucis, on peut même utiliser des ETF.

Alors oui, en tant que particulier je pense que le stock-picking est mort, je ne vois pas sur le long terme en quoi le stock-picking peut être intéressant pour un particulier, vaut mieux aller sur des fonds, d’accord, sur des ETF, et en l’occurrence sur des fonds indiciels, c’est-à-dire ça sert presque à rien d’aller sur des fonds avec des coûts supplémentaires.

Donc, pour résumer, quand on investit en tant que particulier en bourse, vaut mieux aller sur des fonds indiciels type ETF, d’accord, des trackers, qui vont acheter en fait le marché, alors vous pouvez bien sur vous dire que vous allez acheter des fonds qui sont plus liés à une zone géographique en particulier ou pas, mais ça sert à rien d’essayer de sélectionner des actions une par une et de faire du stock-picking.

Maintenant, au niveau plus professionnel, institutionnel, c’est tout le débat entre la gestion active et la gestion passive. La gestion active c’est justement de faire du stock-picking et chercher activement de la performance et de la surperformance en l’occurrence, ça sert à rien d’essayer faire du stock-picking si on est moins mieux que le marché, donc la gestion active sur le long terme, c’est très très difficile d’avoir des meilleures performances que le marché global. Et donc, c’est à l’opposé de la gestion passive qui vise à justement acheter le marché à travers des fonds indiciels, type ETF, et qui va acheter le marché et plus gérer les allocations en terme de géographie, est ce qu’on va plus acheter des indices qui sont liés à l’Asie, aux États-Unis etc…Donc ça c’est sur les actions, et après bien sûr y’a la même chose pour les obligations et sur d’autres classes d’actifs. Donc cette opposition gestion active, gestion passive, il vaut mieux laisser la gestion active aux professionnels et faire ce qu’ils font avec les institutionnels et autres. Et en tant que particulier, même sur un PEA, pas essayer de prendre une par une les actions, ça sert à rien, y’a des gens professionnels qui font ça dans leur boulot, dans leur travail, donc vaut mieux entre particulier acheter des ETF, investir dans des ETF sur les marchés à long terme.

Maintenant, bien sûr, si vous travaillez dans une entreprise et qu’avec votre entreprise, vous pouvez bénéficier du plan épargne entreprise, le PEE, où vous pouvez investir dans les actions de l’entreprise et en même temps vous investissez vous avez un abondement de l’entreprise, vous en achetez 5 actions elle vous donne 5 actions ou autres, quelque chose comme ça, là oui c’est intéressant, seulement il faut faire attention de ne pas trop être exposé à sa propre entreprise, si vous investissez tous vos économies dans votre entreprise, bon bien sûr, si tout va bien, c’est très bien, puisque votre entreprise va abonder et va vous mettre un certain montant en rapport à ce que vous mettez vous, mais faire attention de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, de diversifier un minimum pour ne pas être exposé.