Passer au contenu

Faut-il publier ses résultats de trading ?

Last updated on 12 juin 2022

Bonjour à tous, faut-il publier ou montrer ses trades, ou ses performances dans le trading, surtout quand on est formateur dans le trading ou dans la bourse ?

A priori je dirais oui, pour montrer qu’on est bon, qu’on peut apporter quelque chose et transmettre des connaissances de valeur.

Maintenant cette question qui est assez fréquente dans le domaine des formations en ligne de trading qu’on trouve sur le net, est la question sur la fiabilité de ces résultats.

Déjà quand quelqu’un par exemple vous montre des résultats sur une feuille Excel, ça ne vaut rien bien sûr, même si ce sont des vrais trades qu’il a vraiment réalisés. Quand on a une feuille Excel ou un tableau qui nous montre des résultats avec des pourcentages, on ne peut pas vraiment connaitre leurs origines. Même si après il explique les résultats ça ne démontre rien, il y aura toujours un doute qui va planer dessus. Donc, autant publier concrètement ses trades du broker, du courtier, pour lever le doute et montrer qu’on est bien en compte réel et pas en compte démo, et qu’on a réellement fait ces trades et ces performances. Je pense que si on montre ses résultats autant le faire vraiment à partir de vrais relevés de comptes.

Maintenant, bien sûr, tout peut être trafiqué, c’est là d’où vient le doute, il n’y aura jamais personne qui pourrait être sûr à 100% que vous avez bien fait ces trades, ce sera très difficile même si vous avez un vrai compte de trading de montrer les vraies performances.

Imaginons que je sois un peu malin et que j’ouvre deux ou trois comptes de trading chez des courtiers différents, avec des stratégies un peu différentes et sur le long terme (sur quelques mois ou même sur un an), j’ai donc ces différentes stratégies et différents types de trading sur différents comptes. Je crame tout, je vide tout mon compte et sur l’autre j’arrive à peu près à faire quelque chose de bien, et au moment où j’arrive à faire des grosses sommes d’argent et de gros gains, à ce moment-là j’arrête tout et je publie en disant « voilà j’ai fait ces performances », je montre donc mon relevé de courtier où ça a bien marché.

Vous voyez bien que c’est biaisé puisqu’on peut essayer différentes stratégies sur différents comptes, et on publie les résultats du seul compte qui marche.

La question aussi à se poser est, quand est-ce qu’on arrête de trader ? Et quand est ce qu’on dit qu’une bonne performance est viable sur le long terme ? C’est-à-dire : on peut très bien faire une bonne performance sur un an en faisant par exemple 50 % ou plus, mais est-ce que cette performance est constante sur le long terme ?

La réponse étant probablement non, et c’est toute la problématique des fonds d’investissement. Car quand on investit dans un fond sur quelques années, il y aura peut être de belles performances mais ça ne veut pas dire que les années suivantes vont être aussi bonnes. Et là aussi ç’est un problème de publier ses trades étant donné qu’il n’y a aucune assurance que ça va continuer dans le bon sens, car on peut très bien ouvrir un compte de trading et sur un an faire de super performances et montrer qu’on a fait 150 % en quelque mois, puis s’arrêter pour ne pas risquer à aller plus loin et éviter d’avoir des pertes potentielles.

Donc est-ce qu’il faut publier ses trades et ses vrais comptes de trading ? Oui, on peut très bien le faire, si on a des gros comptes de trading et qu’on publie des grosses sommes ça va faire beau et flashy, mais est-ce que c’est viable sur le long terme ? Et, est ce qu’avoir un track record de quelques mois est viable ?

Si vous avez en revanche un track record de par exemple 5 ou 10 ans et qu’à chaque année vous faites des performances exceptionnelles, peut-être que cela serait intéressant de les publier pour montrer que vous êtes vraiment régulier sur le long terme. Mais là encore c’est très difficile d’avoir des comptes fiables car vous aurez toujours des gens qui vont questionner et mettre en doute les résultats de votre feuille de courtier.

Après, bien sûr, il y a beaucoup de gens honnêtes, mais c’est très difficile encore une fois de trouver des performances qui sont publiables sur le long terme et qui sont viables à ce niveau-là.