Passer au contenu

Quel courtier de trading choisir ?

C’est vrai qu’il y en a des centaines ! Il y en a vraiment beaucoup. La première chose déjà je pense c’est de trouver un vrai courtier dans le sens où il ne va pas vous soutirer de l’argent et pour ça il y a l’AMF (l’autorité des marchés financiers) qui publie et qui met à jour régulièrement une liste de courtiers et de brokers, une liste noire en fait qui vous indique que ces brokers-là sont des arnaqueurs ! Je vous mets le lien sous la vidéo.

C’est intéressent avant de vous inscrire chez un broker de vérifier qu’il ne soit pas sur cette liste-là. C’est aussi intéressant de regarder la régulation et le lieu de régulation, où est-ce que ce broker est régulé, est-ce qu’il est régulé dans un paradis fiscal ou dans une île perdue quelque part ou plutôt en France ou en Angleterre sur des grosses places de marché. C’est important de regarder les lieux de régulation et les autorisations d’activité d’un broker.

Autre chose à vérifier bien sûr, c’est les produits. Par exemple, si vous êtes intéressés par le bitcoin vous devez trouver des courtiers qui le proposent, il faut donc bien regarder les produits disponibles, sur leur marché ou sur leur plateforme de marchés, pensez à vérifier en termes de forex, de paires de devises, en termes d’actions et d’indices, est-ce qu’ils proposent des ETFs, si vous voulez trader des ETFs, est-ce que le courtier propose des matières premières, et si oui lesquelles ? 

On vous proposera très certainement pas mal de catégories mais il n’y aura que certains produits dedans : par exemple sur les métaux ils vont peut-être proposer l’or et l’argent mais ils ne vont pas vous proposer du palladium ou un autre métal peu commun.

Et c’est un peu pareil pour toutes les catégories, comme le secteur de l’énergie ou on peut vous proposer le pétrole et le gaz mais ils ne vont pas vous proposez d’autres choses, donc en fonction de ce que vous voulez trader si vous avez déjà une idée en tête, vous devez bien vous renseigner sur les produits disponibles et l’éventail des marchés du broker.

Autre chose à ne pas négliger c’est le levier. Alors la majorité des brokers, notamment les courtiers sur CFD vont vous proposer un gros effet de levier x50, x100, x200, et ça peut monter très haut, mon avis est assez simple par rapport aux gros leviers : c’est très dangereux et il faut faire très attention !

Il n y a pas de problème, et rien ne peut vous empêcher  de trader avec un levier jusqu’à x500, par contre dès qu’ils vous disent que vous pouvez gagner des millions en mettant 50 euros ou 50 dollars parce que justement il y a un effet de levier énorme, il faut prendre du recul, vous  n’allez pas devenir millionnaire avec 100 dollars ! Faites attention à cette publicité mensongère qui est juste du marketing, mais ça vous montrera un peu l’état d’esprit de certains brokers et donc dès qu’il y a des publicités un peu tapageuses comme ça en général il vaut mieux éviter.

Au-delà de la régulation, des produits, et de l’effet de levier c’est aussi important de voir les conditions d’apport et de retrait d’argent. En général, pour mettre de l’argent sur le compte il n’y aura pas de problème, vous trouverez toutes les facilités du monde pour l’alimenter.

Par contre pour retirer de l’argent, c’est une autre histoire, et c’est là qu’il faut faire attention à certaines conditions, surtout aux petites étoiles. Certains courtiers ont un montant minimum de retrait, certains ont des frais de retraits. Intéressez-vous aussi aux types de retraits, est-ce qu’on peut utiliser PayPal, la carte de crédit ou les transferts et quels sont les frais de transaction par rapport à tout ça.

Il est évident que s’intéresser à tous ces détails avant de s’inscrire chez un courtier s’impose, et une fois que vous êtes inscrit, je vous invite à essayer un cycle complet d’apports et de retraits d’argent. Ouvrez votre compte, mettez-y de l’argent, faites quelques trades pour voir comment ça se passe et après essayez de retirer votre argent.

Essayez de retirer un peu d’argent, pas des grandes sommes, et vérifiez un peu le fonctionnement et le service client derrière, pour voir comment ça se passe, si c’est très compliqué de retirer de l’argent, s’ils vous demandent tel papier, et des fois ils peuvent même vous demander des papiers spécifiques, comme votre carte d’identité. Si vous sentez vraiment qu’on vous met des bâtons dans les roues rien que pour retirer de l’argent alors que pour le déposer il n’y avait pas de problème cela peut vous donner à réfléchir.

Je ne donne aucun conseil de broker, mais mon conseil est justement de faire un cycle complet par rapport à votre argent, vous verrez que vous allez avoir quelques surprises en fonction des brokers, vous allez voir que c’est pas forcément évident, donc c’est bien d’utiliser ou de tenter d’essayer plusieurs courtiers pour voir un peu le processus au-delà des produits et essayer la plateforme, mais aussi de voir un peu le service client qu’il y a derrière, les conditions de retrait et toutes ces choses-là. 

Maintenant autre chose c’est que c’est intéressant d’avoir quand même 2 ou 3 brokers différents, c’est-à-dire que même si vous trouvez un broker qui est intéressant avec qui vous vous sentez bien, vous devez en avoir d’autres. De la même façon qu’on va diversifier un portefeuille, on ne va pas mettre tous ses œufs dans le même panier, on va aussi diversifier les courtiers. C’est toujours bien d’avoir deux courtiers si ce n’est plus, pour qu’en cas de problème chez un broker, vous trouviez une échappatoire chez l’autre.

Cela dit, il n’y a pas de courtier miracle. Quand il y a eu tout un problème avec le franc suisse ça a généré des pertes chez beaucoup de monde et notamment chez beaucoup de courtiers très réputés qui avaient perdus leur argent et l’argent de leurs clients, donc en fait il n’y a pas vraiment de courtier infaillible et c’est pour ça que c’est intéressant de diversifier un peu même à ce niveau-là.

Voilà si vous avez aimé cette vidéo et que ça vous a apporté quelque chose, vous pouvez la liker et abonnez-vous bien sûr à la chaine YouTube Stoic trader.