Skip to content

Comment trader sans être collé aux écrans

Alors, comment trader sans être collé à ses écrans ?

C’est assez simple ça repose sur des notions d’exposition, de taille et de volume. Non seulement vous allez pouvoir vous extraire de vos écrans si vous faites ça de façon intensive comme activité principale, parce que si vous avez un boulot de toutes façons vous ne pouvez pas regarder vos positions constamment à part sur votre mobile. Mais ça vous permettra aussi d’être moins stressé sur vos positions puisque vous n’avez pas pris trop de risques. Un autre avantage est que vous pourrez laisser du temps à votre position de s’installer sur le marché. Et de voir si le marché vous donnera raison en allant dans votre sens. Ou s’il ira contre vous. Il est nécessaire pour cela d’avoir vos stops bien en place, et de mesurer le risque de manière adéquate.

Comme vous pouvez le voir je suis à l’air libre dans un parc ce qui ne m’empêche pas pour autant d’avoir des positions.

Ne pas être collé à son écran ne veut pas forcément dire que vous ne gagnez pas d’argent. Mais ça vous permet de réduire les risques en prenant de petites positions. Et au fur et mesure que votre compte grandit, essayez de maintenir le même pourcentage d’exposition en prenant des positions plus grandes en adéquation avec votre capital. Disons par exemple que vous vous fixez un maximum de 2%. Plus votre capital s’élève plus les 2% représentent un montant plus grand. Ce qui vous permet de prendre des positions plus grandes tout en maintenant le même pourcentage de risque.

En appliquant cette méthode, de trader très petit et de vous extraire de vos écrans, pour tout simplement aller faire un tour, ça vous permet d’être dans le marché sans être justement constamment dessus ! En prenant une petite position vous n’êtes pas obligé d’être constamment sur votre écran. Si vous ressentez ce besoin cela veut dire que la situation est insoutenable pour vous car vous avez pris trop de risques et vous le savez !

Les petites positions vous permettent de laisser couler… Si ça va contre vous ou que ça touche votre stop vous laissez tomber, et si ça va dans votre sens, vous aurez gagné de petites sommes. Ce qui vous permettra d’en remettre une couche. Si vous mettez par exemple 100 et que vous avez shorté puis que ça a descendu, vous pouvez toujours en remettre 100 de plus ou un peu moins et reshorter en déplaçant vos stops, vous construisant ainsi une position petit à petit sans prendre de risques.