Skip to content

Portefeuille actions de Michael Burry

Bonjour à tous, aujourd’hui on va regarder le portefeuille actions de Michael Burry (Scion Capital Asset Management).

Qui est Michael Burry ?  Alors je ne sais pas si vous vous souvenez du film «the big short » sur la crise financière des subprimes ? Et bien Michael Burry est l’un de ceux qui avaient prédit cette crise. Et qui s’était fait beaucoup d’argent grâce à ça. Aujourd’hui il est manager d’un vrai fond d’investissement (hedge fund) qui s’appelle « Scion Asset Management ». Et on va regarder ce qu’il détient dans son portefeuille.

Dataroma, une bonne source d’information

Alors là je vais aller sur un site qui s’appelle dataroma (je vous mettrai le lien sous la vidéo), et du coup on voit que finalement il ne détient que 4 actions. Il a un portefeuille de 35 millions de dollars donc ce n’est pas beaucoup. C’est un petit joueur ! La date du portefeuille est le 30 septembre 2016 donc ce n’est pas tout récent. Il peut y avoir eu des mouvements depuis. Normalement c’est tous les 3 mois qu’ils publient. Donc ça va bientôt être updaté. Mais en gros on voit qu’à la date du 30 septembre 2016, il avait à peu près 35 millions sur ce portefeuille de seulement 4 actions.

Donc on va regarder un peu ce qu’il avait ou ce qu’il a. 36% de Coty, 32 voire 33% de Google, 21% HCA et 9% de Hostess Brands. On peut donc remarquer qu’il détient 4 actions et que 3 d’entre elles représentent 90% de son portefeuille. Il en était de même sur le portefeuille actions de Warren Buffet qui lui, détenait 8 actions représentant à peu près 80% de son portefeuille. On parle souvent de diversification, que l’idéal c’est d’avoir 30 actions voire plus pour diversifier son portefeuille. Michael Burry lui n’en a que 4 ! Les grands investisseurs font en général du stock picking. Ils se concentrent sur des actions précises. Cette stratégie peut fonctionner ou pas.

Diversification… ou pas

Mais il est vrai que diversifier diminue le risque, mais baisse en même temps la performance. Il faut savoir ce que l’on recherche et en fin de compte c’est toujours une question de risk reward. De risque et de performance en d’autres mots.

Alors le gros de ses actions, est sur Coty. Qu’est-ce que c’est Coty ? Je ne connaissais pas avant, alors j’ai fait une recherche sur internet. Et Coty est une boite qui vend des produits de marques de luxe. Calvin Klein, Marc Jacobs et d’autres… De la cosmétique et soins de beauté. Coty dérive du nom du fondateur François Coty qui était un parfumeur français ce qui laisse à penser qu’elle a été fondée en France, à Paris. Elle est cotée dans le S&P, au NY Exchange.

Il détient aussi 32% à 33% de Google, ce qui n’est pas très original. Beaucoup d’investisseurs sont sur du Google ou du Facebook, etc.

Puis 21% sur HCA, ça non plus je ne savais pas ce que c’était, donc je suis allé voir : ce sont tout simplement des hôpitaux, sur Wikipédia je trouve « Hospital Corporation of America », c’est un regroupement de centres hospitaliers, centres de soins etc.

On peut voir à droite les revenus : 41 milliards avec des profits de presque 3 milliards. Alors après bien sûr on peut regarder plus en détail les ratios financiers etc. Mais Michael Burry avec Scion asset management a 20% de son portefeuille sur des centres hospitaliers et enfin un peu plus de 10% sur Hostess Brands.

Hostess Brands

Encore une fois Hostess Brands je ne savais pas ce que c’était. C’est en fait de la pâtisserie. Des produits alimentaires, cookies, du pain et compagnie… Sur le site de dataroma vous pouvez voir ses actions, et sur l’analyse de secteur : Coty est dans « consumer goods » ou biens de consommation, la technologie c’est Google, « Health Care » c’est donc HCA les soins hospitaliers et là ils mettent Hostess Brands en tant que  « financials » je ne sais pas pourquoi d’ailleurs ! Ils ont peut-être des activités plus financières ou comme c’est une holding ils les mettent dans financiers.

Donc là vous pouvez voir l’action, le pourcentage du portefeuille, le nombre de titre d’action et l’activité récente, à noter qu’il a acheté encore plus de Coty et plus de Hosstess Brands.

Nasdaq.com

Il y a un autre site qui peut être intéressant pour confirmer ces données, parce qu’il faut faire attention bien-sûr aux sources, celui de « Nasdaq.com » assez fiable aussi (je vous mettrai le lien en dessous). C’est toujours «  Scion Asset Management » donc c’est la même chose, c’est juste une vision un peu différente. Là aussi ils vous mettent l’allocation par secteur, les opérations, ce que détient le portefeuille donc on retrouve Google, Coty, HCA, Hostess Brands.

Un truc intéressant aussi, c’est qu’on peut voir ce qu’il a vendu : Amgen, Neophotonics, Nexpoint Residantial, Theravance Biopharma. Vous pouvez voir ici « change in value », donc en fait il a tout vendu « sold out ».

Gardez en tête que ce sont des données qui datent du 30 septembre 2016, et qu’elles seront certainement mises à jour.

C’est très intéressant de voir tout de même qu’il s’est retiré d’Amgen, Néophotonics et des deux autres. Alors qu’est-ce qu’on peut retenir de tout ça ? Premièrement que la diversification n’est pas indispensable, qu’on peut très bien faire de la performance avec 4 ou 5 actions, même si cela augmente considérablement le risque. Car si vous concentrez 30 % de votre portefeuille sur un titre et que ce dernier se casse la gueule ça va vous coûter cher ! C’est encore une fois une question de prise de risque : est-ce que vous allez vouloir diversifier un maximum en minimisant le risque mais avec moins de performance, ou alors vous concentrez sur 4 titres en augmentant le risque mais en même temps en maximisant la performance.

N’hésitez pas à me dire en commentaires, si vous vous diversifiez ? Si oui, avec combien d’actions ? Si vous en avez 10, 15, 20… Quelle stratégie adoptez-vous ?

Voilà si vous avez aimé vous pouvez appuyer sur like bien sûr, et vous abonnez à la chaine et je vous dis à bientôt !