Passer au contenu

Un million investi en bourse Maxence Rigottier

MARC – Bonjour à tous, aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Maxence Rigottier sur la chaine YouTube, on va parler de bourse puisqu’il va y investir notamment un million d’euros, on va en parler juste après, avant ça je vous invite à cliquer sur “s’abonner“ pour rejoindre des centaines de traders et d’investisseurs sereins et performants. Alors on va commencer maintenant, Maxence bonjour.

MAXENCE – Salut Marc c’est un grand plaisir de faire cette vidéo avec toi et si vous suivez Marc et vous me connaissez on veut ça en bourse on veut du cash !

MARC – Tout à fait ! Maxence pour ceux qui ne te connaitraient pas, est-ce que tu peux te présenter et nous dire qui tu es, et quelles sont tes différentes activités en ligne ?

MAXENCE – Oui absolument. Pour faire court, j’ai deux activités sur internet l’une dans les paris sportifs que j’ai démarré le 1er Février 2011 et la deuxième dans le “webmarketing“ que j’ai démarré début janvier 2015. Ces différentes activités ont réalisé au court des 12 derniers mois plus d’un million d’euros de chiffre d’affaire, et l’autre particularité que j’ai, est que j’ai grandi dans une ferme dans un petit village de moins de 85 habitants, proche de Chalon sur Saône, en Saône et Loire, donc s’il y a des gens de Chalon sur Saône ou alors du département Saône et Loire n’hésitez pas à le dire dans les commentaires, ça veut dire qu’on était voisins !

Pour la petite anecdote, là où j’ai grandi où habitent encore mes parents qui sont actuellement en retraite il y a plus de vaches, plus de chèvres… il n’y a pas encore d’ADSL en 2019 ! Oui c’est possible 0.1% du territoire français n’a pas encore d’ADSL en 2019 ! Donc je suis fils de paysans, mon père était agriculteur ensuite il a arrêté pour travailler dans les vignes et ma mère est fonctionnaire. L’autre particularité que j’ai, est qu’après avoir grandi à la ferme et d’avoir démarré sur internet c’est d’être expatrié, dans un premier temps je l’ai été à Malte de fin 2012 à début 2018 (plus précisément de septembre 2012 à mars 2018), puis dans un deuxième temps à Talin en Estonie depuis cette date donc depuis avril 2018.

Au moment où on fait cette vidéo j’ai déjà investi plus de 250.000€ dans la bourse, peut-être au moment où vous visionnez cette vidéo -d’ici le 31 décembre 2019- j’aurais investi plus d’un million, d’euros donc si vous voyez cette vidéo plus tard et bien j’aurais déjà un million d’euros investis dans la bourse, par conséquent je suis millionnaire internet, conférencier international, homme d’affaires et également investisseur en bourse et en immobilier. J’ai deux biens immobiliers à Tallin en Estonie et là aussi mon objectif c’est de faire un million d’euros dans l’immobilier en Estonie, mais d’ici le 31 décembre 2020 et au moment où on fait cette vidéo j’ai deux appartements d’un peu plus de 50.000€ donc j’ai fait un dixième de ce que je veux faire dans l’immobilier à Talin.

MARC – Tu as des objectifs clairs, tu diversifies. Mais avant je voudrais revenir sur l’histoire de la ferme, jusqu’à quel âge es-tu resté dans cet environnement ?

MAXENCE – Je suis né le 8 août 1989 -ça vous permettra d’avoir l’âge au moment où vous regardez la vidéo- j’ai fait de 2008 à 2010 un BTS assurance à Lyon, en 2011 j’ai fait une année d’école de commerce qui s’appelait “Euromed Management“ à Marseille maintenant son nom est “KEDGE Business School“ (c’est une fusion Bordeaux-Marseille). C’est en école de commerce que j’ai eu le déclic, pourquoi par ce que le nom est bien « école de commerce » sauf que tu fais tout sauf du commerce. Je pensais que l’objectif quand vous êtes dans une école de commerce -malheureusement c’est mal vendu- c’était soit être un cadre supérieur soit travailler dans une grosse boite : Total, Renault, ou la SNCF… bref avoir un poste supérieur si on est quand même qualifié quand on sort de ce type d’école, mais on ne fait pas de commerce. Je me souviens il y avait des cours de finances, j’avais rien compris alors que finalement, la finance, la bourse, je ne sais pas, ça me parait simple aujourd’hui.

MARC – D’accord. Donc vous voyez, pas mal d’activités, de la diversification, une ascension assez fulgurante je dois dire à partir du moment où t’as arrêté le schéma classique : école de commerce puis boulot. On va commencer tout de suite ! Tu vas investir un million d’euros, donc première question pourquoi un million, est-ce que c’est symbolique ? Pourquoi pas moins, pourquoi pas plus?

MAXENCE – Très bonne question, c’est par ce que souvent j’entends justement des millionnaires qui disent « oui, mais ce n’est pas comme avoir un million d’euros sur un compte ! » Si un million dans la bourse, ce n’est pas un million sur un compte, comme un compte courant ou une assurance vie etc. mais ça reste millionnaire à l’ancienne entre guillemets, et c’est vis-à-vis de ce symbole-là, c’est pour cette raison que je veux investir cette somme. C’est avant tout par rapport à ce côté millionnaire, on a un million sur un compte ! Moi en l’occurrence vis-à-vis des courtiers que je choisi, je suis sur lynx (peut être que tu en a déjà parlé sur ta chaine YouTube) et en gros dans les gros courtiers ; dans les plateformes pour investir dans la bourse vous avez “interactive broker“ qui est selon moi le numéro 1 et lynx c’est le bébé en quelque sorte, c’est le partenaire de cette plateforme, et c’est la dessus où je suis investi où je mets tout mon argent.

MARC – Alors ton million que tu as placé, c’est généré par ton business…

MAXENCE – Moi mon domaine d’expertise c’est le business internet. Je réalise du contenu un peu comme ce qu’on fait maintenant. Concernant l’activité paris sportifs, j’ai trois programmes : un service de paris long terme où ma promesse est de réaliser un minimum 30% de rentabilité par an que je vends 299 euros, un produits club privé paris sportifs ma promesse est d’avoir une rentabilité de plus de 10% par an, je le vends à 197 euros, et un produit qui s’appelle formation paris gagnant, paris comme un pro, où j’aide les gens à être autonomes et rentables avec les paris sportifs. Avec cette formation et vis-à-vis du webmarketing j’ai deux principaux produits : un produit sur l’expatriation qui s’appelle patrimoine en or donc 0% d’impôt sur les sociétés ici en Estonie -on y reviendra juste après- et un autre produit sur les business où j’aide les gens à gagner au moins 2000€ par mois avec YouTube, Facebook, Instagram, Google, puis je participe à un séminaire qui a lieu une fois par an à Paris sur le business internet.

MARC – D’accord, donc vous voyez cet argent qu’il va placer ce n’est pas le loto, ce n’est pas un héritage, c’est vraiment…

MAXENCE – … C’est vraiment l’entreprenariat. Au cours des 12 derniers mois j’ai fait plus d’un million d’euros de ventes et sur ce million, il me reste globalement à peu près 450.000€ dans la poche. Pourquoi je suis en Estonie, en Estonie c’est simple 0% d’impôts sur les sociétés, 20% de TVA, et 20% sur les revenus personnels. Moi, mes deux biens immobiliers, je les ai investis au nom de ma société à Tallin en Estonie, idem pour les investissements en bourse c’est tout au nom de ma société, car à chaque fois c’est 0% sur les plus-values. Si vous vous versez un dividende ou un salaire, le dividende est imposé à 20% que ce soit 1000€ ou 1 milliard c’est le même pourcentage et vis-à-vis du salaire ça va être 40%. Donc si vous vous versez 2000€ par mois vous payez 800€ même un petit peu moins mais c’est juste pour vous donner un ordre d’idée.

MARC – Par rapport à Malte, pourquoi t’as switcher de Malte à l’Estonie ? Est-ce qu’il y a un impact fiscal ?

MAXENCE – Sur l’impact fiscal, la réponse est non. Par contre Malte est comme en France, les ribambelles de papiers partout, des administrations où il faut se déplacer, alors qu’en Estonie quasiment tout est en ligne, on n’a pas besoin de faire trois heures de queue dans une administration ; soit c’est sur rendez-vous, soit tout est en ligne, c’est rapide, clair, et efficace. En allant là-bas je voulais investir en immobilier, et c’était réellement là la raison qui m’a fait partir en Estonie. Concernant Malte, l’avantage est par rapport aux revenus offshore, ils ne sont pas taxés, et à l’époque quand on rapatrie de l’argent à Malte il y avait une franchise de 9.600€ je crois -ça a peut- être évolué depuis- et on est taxé à 15%.

MARC – Ok, très bien. On va parler maintenant de tes stratégies plus concrètement au niveau de la bourse. Quand on dit bourse c’est assez global, il y a pas mal de choses qui rentrent en compte là-dedans, comment tu vas faire pour placer cet argent, dans quel type de produit, sur quel type de marché, et est-ce que tu peux nous parler un peu de tes stratégies boursières ?

MAXENCE – Absolument, concernant ce million d’euros, il va être découpé en deux stratégies, qui auront lieu à chaque fois sur la plateforme lynx. Une première stratégie : 500.000€ à un ami trader qui s’appelle Vicken que j’ai déjà interviewé sur ma chaine YouTube, et là c’est exactement comme des paris long terme, son portefeuille est divisé en deux, 50% obligations à haut rendement et 50% actions, c’est des actions PayPal, des actions Boeing qu’il achète à un instant “t“ et revend à un instant “t“ mais sur du long terme ce n’est pas du tout du trading. Depuis 2006 il fait un peu plus de 20% par an, 22% exactement, ce n’est pas carré il y a une année où il va faire 32%, une autre année où il va faire 8%, il avait fait une année négative en 2008 et les autres années soit c’est quelques pourcents, soit c’est une belle année puisque c’est aussi corrélé un petit peu au marché US.

MARC – Donc tu lui délègues la gestion par rapport à ça

MAXENCE – Absolument, ce qui est énorme là-dessus, je l’avais aidé sur son marketing et  je m’étais dit «t’es assez fou, faut que tu le vendes !», car il fait exactement ce que je fais en paris long terme, sauf ce qui est magique c’est que les paris long terme -je l’évoque dans de nombreuses vidéos- on est limité à peu près 40 ou 50 mille euros de capital, je préconise 7% de capital par pronostic, parce qu’il y a les limites des bookmakers sinon je mettrai 500.000€ sur mes propres paris long terme si c’était possible évidement.

On en parlait avant de faire la vidéo je te disais « Marc est-ce que tu vends des signaux, parce que c’est ce que les gens veulent, copier/coller/encaisser », souvenez-vous de cette devise si vous êtes dans l’investissement les gens veulent copier -évidement il faut être bon- et encaisser. Cela dit les formations c’est cool mais ce n’est pas ce que les gens cherchent le plus. Donc 500.000€ sur cette personne, je sais que je vais avoir un minimum de 20% par an, et souvenez-vous de ces statistiques, peut-être que tu l’as évoqué sur ta chaine YouTube, à 20% net par an votre capital se multiplie par 10 en 13 ans, donc si vous avez un million en 13 ans j’aurais 10 millions d’euros pour vous donner un exemple.

La deuxième stratégie concernant les 500.000€, sera celle du “Permanent portfolio d’Harry Brown“ qui a été aussi reprise par Cédric Froment, où on divise le portefeuille en 4 pôles : 25% actions, 25% or, 25% obligations à hauts rendements et 25% parts d’entreprises immobilier ; je pense qu’en 2019 les marchés financiers vont baisser du coup en train de mettre 25% dans l’or, petit à petit faut rééquilibrer votre portefeuille, 25% dans des obligations à hauts rendements et 25% en parts entreprises immobilier, quant à la partie actions j’estime que ça va baisser du coup j’ai du cash sur mon compte lynx, par contre si ça augmente  tant pis je n’aurais pas fait la plus-value et si ça baisse ça me permettrais d’acheter plus. Toutefois, peut-être que vous vous dites «si tu penses que ça va baisser pourquoi tu ne mises pas à la baisse », je ne le sais pas malheureusement j’estime que ça va baisser mais je n’en suis pas sûr et du coup je préfère ne rien faire plutôt que de miser à la baisse, et si ça devait monter tant pis j’ai loupé une petite plus-value mais voilà comme je veux investir jusqu’à ma mort au cours des 50 prochaines années je sais qu’il y aura d’autres opportunités, je me détends par rapport à ça.

MARC – C’est très intéressant, donc là on a vu, il met en gros 50% de son capital dans de la gestion active long terme, c’est quand même actif puisqu’il y a des va-et-vient sur les produits…

MAXENCE – C’est des trades, donc c’est des pronostics finalement

MARC – … et 50% sur du passif finalement puisqu’il y a une allocation comme tu as dit 25% etc. mais c’est du passif, c’est du robot…

MAXENCE – Là j’ai fait le mauvais robot par rapport aux 25% d’actions, parce qu’en gros ce portefeuille se fait entre 7% à 10% en moyenne par an, mais je me dis ça serait débile de rentrer entre guillemets quand on n’a pas de bol, du coup ça va être couvert grâce à l’or. Mais si sur mes 25% d’actions je perds 50% de la valeur, c’est quand même compliqué de les récupérer de l’autre côté.

MARC – Alors tu me parlais justement avant qu’on fasse la vidéo de potentiels conseils que je pourrais te donner, juste un seul petit conseil, justement quand on ne sait pas ce que vont faire les marchés -personne n’a de boule de cristal- si vous avez 100 à mettre, vous mettez 10 x 10, vous mettez 10 par mois on va dire, et chaque mois tu mets un peu comme ça tu ne te soucies pas…

MAXENCE – C’est ce que je fais d’ailleurs, car j’ai démarré mes investissements début juin 2018 et là comme je vous l’ai dit je suis à plus de 250.000€ investi, je serais certainement à plus au moment où vous visionnez la vidéo et à chaque fois je mets 30.000, 40.000, 50.000… En 18 mois j’aurais mis ce million d’euros en bourse.

MARC – D’accord. Donc par rapport aux marchés actions qui peuvent baisser ou pas on ne sait pas trop, si on ne peut pas vraiment parier à la hausse ni à la baisse, on le fait petit à petit et peu importe puisque ça dépend de notre horizon de temps. Et c’était ma question suivante, ton horizon temps quand tu investis 1 million d’euros plus ou moins c’est quoi ? C’est 5 ans, 10 ans, 15 ans ? Comment te projettes-tu par rapport à ça?

MAXENCE – 50 ans ! ça va peut-être vous choquez, mais ce que je mets actuellement dans la bourse c’est potentiellement de l’argent qui aura lieu à ma mort, car l’objectif si vous investissez dans la bourse de manière générale va être votre cash, c’est quand même assez rare de pouvoir faire du levier bancaire on m’a parlé des SCPI, je suis expatrié donc je ne connais pas forcément s’il y a une possibilité “Why not“ mais dans mon cas de figure c’est vraiment de la gestion patrimoniale et comme je l’ai évoqué je suis millionnaire internet, je fais à peu près entre 40.000 et 45.000 € de bénéfices par mois en ayant tout payé, même mon train de vie, donc c’est de l’argent destiné uniquement à de l’investissement.

MARC – Donc c’est de l’argent dont tu n’as pas besoin…

MAXENCE – C’est comme si vous épargnez de l’argent dont vous n’avez pas besoin pour vivre. Je n’en ai pas besoin non plus pour mon entreprise parce que tout a été payé, les prestataires, les taxes, les outils du business et tout ce qui va avec, c’est vraiment comme si vous aviez un salaire et qu’il vous reste 500€ que vous n’avez pas dépensé, vous vous dites « je vais l’épargner », c’est de l’épargne à mettre sur investissement c’est le même principe.

MARC – D’accord, donc c’est vraiment sur du très long terme, et profiter des marchés boursiers sur du long terme qui -comme chacun sait, enfin comme on le devrait savoir- montent vu la démographie vu tout ce qui se passe, les marchés actions enfin montent…

MAXENCE – Si j’ai le bonheur de faire les 20% comme prévu, une nouvelle fois j’aime bien être plus pragmatique et septique, je me dis donc que je vais faire x10 en 13 ans, et comme je vais remettre de l’argent je me dis que ça peut s’équilibrer et par conséquent je ferai toujours ce x10 en 13 ans, et finalement à 42 ans j’aurais déjà 10 millions, à 55 ans j’aurais 100 millions, à 68 ans… Mais le but ce n’est pas d’être le plus riche du cimetière, à 68 ans j’aurais 1 milliard et ce qui me parait logique. Je me suis vraiment intéressé à Warren Buffet, il est la seule personne qui m’a permis de comprendre la distinction entre un entrepreneur et un investisseur.

Il y a globalement à peu près 1500 milliardaires dans le monde (à peu près on ne sait pas exactement le chiffre exact) et 80% et plus sont des entrepreneurs et ont des grosses boites de style YouTube, Google, et Facebook des boites de milliardaires avec des milliers de salariés, des boites à l’international, et grâce à Buffet j’ai compris qu’à partir de 5 millions, entre 3 et 5 millions on peut à partir de l’investissement réaliser un effet de levier, des intérêts composés et de se retrouver par ricochet milliardaire. C’est là un scénario tout beau, mais si on le calcule on se dit « ça prend 13 ans en réinvestissant en même temps, à 42 ans j’aurais 10 millions, à 55 ans j’en aurais 100, et je serais globalement milliardaire à 70 ans pour vous donner un exemple ». Donc c’est tout à fait possible et évidement il faut avoir cette constance pendant 40 ans dans précisément mon exemple. C’est donc grâce à Buffet que je me suis dit « ah c’est fou, c’est sa constance qui lui a permis d’être parmi les hommes les plus riches de la planète » et c’est une chose que quasiment personne ne fait.

MARC – Tu as évoqué Warren Buffet, justement je voulais te poser la question sur comment tu t’es formé, comment as-tu appris tout ça sur les marchés ? Ça ne t’es pas tombé du ciel je suppose !

MAXENCE – Et pour vous donner la petite anecdote, en janvier 2016 j’avais 70.000€ de patrimoine j’ai mis moins de trois ans pour passer de 70.000€ à un million. C’est juste pour vous donner un aperçu sur la rapidité de la création des business, et personnellement je pense que quand on a moins de 100.000€ même si on pense faire on va dire 20%, souvent les gens font un peu moins, on va dire pour être gentil 10%, donc à 100.000€ on gagne 10.000€ on ne saute pas au plafond évidement, c’est bien ça met toujours un peu de beurre dans les épinards mais ce n’est pas quelque chose qui va exciter, on ne va pas le crier sur tous les toits, je pense que vous voyez ce que je veux dire.

C’est plus intelligent de vous concentrer sur vous construire de nouveaux actifs. C’est comme ça que je me suis intéressé à la bourse, j’ai une connaissance depuis de nombreuses années, c’est un ami que je connais depuis 2007, les connaissances j’en avais un minimum (la base), c’est juste que je n’avais pas l’argent et maintenant que j’ai le cash je l’investis, c’est aussi simple que ça. Donc soit vous avez des connaissances qui s’intéressent au sujet, soit une nouvelle fois il faut acheter des formations ou lire des livres par rapport à ça. Moi personnellement je n’aimerais pas me dire « j’ai une boite internationale avec des millions de choses à gérer des milliers voire des dizaines de milliers de personnes dans le business » je ne sais même pas comment ils font les milliardaires.

MARC – Ils délèguent je suppose…

MAXENCE -… ça c’est sûr qu’ils délèguent. Je prends l’exemple de Facebook, ok il est milliardaire, mais un moment donné il a carrément fallut qu’il s’explique en s’excusant par rapport à la publicité que les gens utilisaient à mauvais escient. Il y a un autre exemple je crois que c’est un français qui est en prison actuellement au japon parce qu’il n’avait pas payé des impôts… Je ne dis pas qu’il n’y a pas de galère dans l’investissement, mais selon moi c’est quand même plus simple de gérer quand on est à 10 millions, 100 millions, que tout ce qui va avec dans une boite internationale, je parle des gens qui sont milliardaires en mode entrepreneurs et non investisseurs.

MARC – Surtout que la plus-value en termes de « life-style » ou de train de vie entre 100 millions et 1 milliard ce n’est pas si… je veux dire, à partir du moment où on a 1 ou 10 millions, on est déjà bien et si on a beaucoup plus ça n’apporte pas grand-chose, ça apporte plus de problème à priori qu’autre chose.

MAXENCE – Si c’est mal géré, en tout cas si on a mal calculé son coup ça peut apporter peut-être pas plus de problème non plus mais quand même suffisamment. Si on est investisseur en bourse on a d’autres problèmes relatifs au cours, ça peut ne pas se passer comme prévu, cela dit on peut perdre un peu d’argent, mais ça n’a rien à voir avec les problèmes auxquels peuvent être confrontés les entrepreneurs : des procès pour ne pas avoir respecté telle ou telle réglementation, telle ou telle loi… C’est là la grosse différence que vous devez avoir en tête entre investisseurs et entrepreneurs. Par contre le gros inconvénient de l’investisseur est, que c’est compliqué avant d’être millionnaire, j’exagère évidemment mais tous les gens riches de ce monde sont riches grâce au business, donc grâce à l’entreprenariat de manière générale c’est ce que Buffet vous conseillera, et c’est ce que je vous conseillerai aussi personnellement. Faites du business, de la création de valeur, ensuite vous pouvez décider soit de continuer à être entrepreneur soit de passer à être investisseur.

MARC – D’accord, alors combien de temps ça va te prendre pour gérer tout ça ? Car un million d’euros ça parait gros, tous les jours ? Tous les mois ? Comment ça se passe ?

MAXENCE – Très bonne question, c’est ça que j’aime avec la bourse, on se connecte 5 min une fois par mois ! Première stratégie on rééquilibre le portefeuille, donc soit on a une petite perte soit on a un petit gain, et deuxième stratégie, placer l’ordre ou revendre une position. Le gros inconvénient est de ne pas disposer d’effet de levier bancaire, il faut avoir un minimum d’argent pour vraiment sentir les gros bienfaits de la bourse, et ça serait d’investir un minimum 100.000€, puisque là aussi pour pouvoir vous dire que dans 15 ans globalement 15 ou 20 ans vous êtes millionnaire grâce à la bourse en partant à 100.000€.

Donc c’est ça le gros inconvénient, par contre il y a que des avantages sur la bourse et le numéro 1 est que vous pouvez gérer tout ça de n’importe où dans le monde, numéro 2, ça vous prend 5 min par mois, c’est vraiment des revenus passifs et ça c’est grandiose, numéro 3, il n’y a pas de soucis de locataires par rapport à l’immobilier. Regardez-moi je n’ai aucun soucis ! On ne vous fait pas chier avec 50.000 papiers, je me suis déjà fait des virements, des coups de 80.000€, limite ils rigolent car sur les plateformes comme “Interactive Brokers“ ou “lynx“ il y a des fonds d’investissements à plus de 100 millions d’euros, et pour l’apéritif on met 80.000€ c’est vraiment pour vous donner le mindset de tous les gens riches qu’il y a dans la bourse.

Notamment je pense aux fonds d’investissements qui mettent sur des milliards ou des centaines de milliers d’euros qui sont assez impressionnants. Et une dernière chose que j’aime, même dans l’immobilier vous ne retrouverez pas le côté effet de levier, donc c’est no limit, dans l’immobilier on peut trouver des bonnes affaires etc. mais à un moment donné on commence à s’essouffler, à son 50ème ou 100ème bien immobilier… dans la bourse, vous voulez balancer 500 millions d’euros vous pouvez le faire c’est du no limit, alors il y a peut-être des limites mais c’est des sommes tellement astronomiques que… pour moi c’est no limit dans ma tête.

Donc la bourse c’est que des avantages, le seul inconvénient c’est qu’il faut un minimum d’argent pour en voir les bienfaits, même si démarrer le plus tôt possible… d’ailleurs j’ai une petite anecdote par rapport à ça : mon frère a eu une petite fille le 10 août 2018 et comme c’est aussi un grand fan de la bourse, il lui a ouvert un petit compte boursier. Et on a fait les calculs, ça va vous choquer, (si t’as des enfants n’hésite pas à le faire également) si vous versez à votre enfant 50€ par mois ça fait 600€ par an, on a calculé je crois c’était à 14% sur 20 ans, donc il me semble qu’avec 50€ par mois il avait 35.000€ de capital. Il y aura deux options soit il va le cramer par ce qu’il est jeune il est foufou, ou il va se dire « merci papa merci maman tu m’as constitué 35.000€ avec 50€ par mois pendant 20 ans! ». Je crois qu’à 50€ par mois on était à 30 ou 28.000€ je ne sais plus les calculs exacts, vous pouvez les faires, à 14% à 100€ par mois on était je crois à 68.000€.

Personnellement qu’est-ce que j’aurais kiffé que mes parents me disent «écoute ça ne nous a quasiment rien coûté, on t’a mis 50€ par mois ou 100€ par mois pendant toute ta vie et aujourd’hui et bien on peut t’offrir 30.000€, ou on peut t’offrir ce que tu as grâce à ces investissements 30.000€, 50.000€, 60.000€… donc t’as deux options soit tu le crames ça te fera une leçon de la vie, soit tu ne le crames pas, investi le, dans du business, de l’immobilier ou tu peux même continuer dans la bourse ».

MARC – C’est marrant que tu parles de ça par ce que je viens d’avoir une petite fille qui est née en octobre 2018 et ce que j’ai fait justement je lui ai ouvert un compte, et je lui mets 50€ par mois là-dessus, je ne sais pas si tu connais YOMONI, c’est un robot-advisor, en gros ils s’occupent complétement de la gestion et ils font l’allocation d’actifs en terme d’obligations/actions donc tu mets juste 50€ et ils gèrent tout ça hop et voilà, c’est pareil c’est comme ce que tu dis c’est à long terme et puis à 18 ans elle aura un petit pactole.

MAXENCE – Oui et ben c’est ça, là déjà ta fille elle va te dire « merci papa tu fais partie des 0,01% des parents conscients et intelligents sur l’aspect financier ». Une nouvelle fois c’est comme quand on vous donne les conseils que j’ai déjà entendu un milliard de fois mettre 10% de ses revenus de côté ou encore se payer en premier, tout le monde l’a entendu mais dans la réalité personne ne le fait et là toi tu le fais c’est tout à ton honneur.

MARC – Et la grosse différence c’est que ce n’est pas du livret A, il ne faut pas le mettre sur le livret A ou un compte séparé c’est vraiment sur les actions sur ce qui est supposé risqué mais réellement ce n’est pas du tout risqué c’est justement le livret A qui est risqué puisqu’il est à 0 et quelque pourcent…

MAXENCE – …0,75% donc avec l’inflation on perd de l’argent.

MARC – Exactement. Juste pour continuer, un million d’euros cette année enfin ou depuis 2018 jusqu’à fin 2019 …

MAXENCE – du 1er juin 2018 au 31 décembre 2019 …

MARC – Et tes objectifs après, c’est un million par an ou tu vas augmenter, qu’est-ce que tu feras après ?

MAXENCE – En gros moi mon objectif c’est de faire aussi un million d’euros dans l’immobilier, mais d’ici le 31 décembre 2020. Ensuite là avec mon business internet et l’immobilier, je ne vais faire que de l’effet de levier bancaire à crédit en mettant en caution ce premier million pour pouvoir emprunter des sommes plus importantes. Par contre, je mettrai tout mon cash d’internet dans la bourse et en gros quand je vais avoir 35 ans (août 2024) je vais faire entre guillemets un petit break, je vais me poser 30 jours et je vais me dire « est-ce que je continue sur internet ou pas » car l’objectif d’ici cette période là c’est d’avoir 5 millions d’euros de patrimoine en bourse et en immobilier confondus.

Mon rêve est d’avoir un club de foot, et je pense qu’il y a 95% de probabilité que ce soit entre mes 35 et mes 40 ans. Alors quand je dis club de foot ce n’est pas le PSG ou le Manchester City dans un premier temps, sinon je ne vais jamais l’avoir ça coûte trop cher, mais démarrer en ligue 2 ou en national je pense que c’est possible même national 3ème division un club qui coûte peut-être 2 millions d’euros ou quelque chose comme ça. Je sais que grâce au foot j’atteindrai ma vitesse la plus importante, c’est ce que je disais avant, passer de zéro à un million d’euros ça va pas être l’investissement c’est l’entreprenariat, et passer de 5 millions d’euros à 100 millions d’euros ça ne sera pas non plus l’investissement ça se fera grâce à un club de foot si c’est possible. Et si je m’en sens prêt, si j’en ai l’envie, car il y a les problèmes que j’ai évoqué tout à l’heure : les supporters, les joueurs que tu payes une blinde qui n’en n’ont rien à faire de toi… du coup je vais me donner à des réflexions, et je ferai quelques tests je pense en me mettant une place entre guillemets dans un club de foot pour voir si ça me convient ou pas.

MARC – T’as quand même une belle vision de ce que tu veux faire et de beaux projets en perspective, c’est sympa.

MAXENCE – Cinq millions ! Je m’engage à avoir 5 millions d’euros de patrimoine d’ici septembre 2024, donc fin août début septembre 2024.

MARC – Parfait. On va parler maintenant de la bourse, je voulais juste revenir sur le Bitcoin et les crypto monnaies parce que c’est quand même un thème assez d’actualité, toi je sais que t’as investi un moment donné là-dedans, où en es-tu ? Est-ce que tu pourrais nous en parler un petit peu ?

MAXENCE – Oui absolument. Je vais revenir pour mettre trois petites anecdotes sur le Bitcoin. Finalement la bourse et même l’immobilier, tout est une histoire de psychologie, vous allez me dire « c’est-à-dire Maxence ! ». La bourse ça monte si tout le monde pense que ça va monter, c’est un peu comme l’immobilier, en Estonie ça monte de 3%-4% par an, et si tout le monde pense que ça va monter tout le monde investi donc le prix augmente, et c’est la même chose pour le Bitcoin. C’est pour ça que c’est intéressant d’avoir cette psychologie. Et inversement si tout le monde pense que ce n’est pas bon, personne n’en veut et du coup ça va baisser.

Moi j’ai investi 30.000€ dans les Bitcoins et crypto monnaies entre juillet 2017 et fin décembre 2017, donc j’ai du bitcoin à 2000€, à 15.000€ et là j’en suis à -20.000€ sur ces 30.000€, j’ai donc perdu potentiellement 20.000€. Je dis “potentiellement“ car à un moment donné comme tout le monde, il y avait la bulle j’avais fait 50.000€ de bénéfices mais je n’ai pas vendu, j’ai pris zéro, du coup le bénéfice n’existe plus, et maintenant je suis en perte, mais là l’erreur qu’il ne faudrait pas faire ça serait de vendre et prendre sa perte. Je pense m’arrêter en 2025, peut-être que ça va augmenter d’ailleurs je pense que ça va augmenter mais je n’en suis pas sûr, contrairement à l’immobilier ou à la bourse et tout ce qui va avec, donc j’estime que c’est un investissement risqué (peut-être que tu en as parlé sur ta chaine YouTube). Mais de manière générale tous les investisseurs et moi-même y compris placent un maximum de 5% dans des choses risquées, donc peut être que vous allez gagner pas mal d’argent, il est possible aussi que vous n’en gagnerez jamais, c’est comme si un jour vous investissez dans une Start up.

MARC – 30.000€ ça peut paraitre beaucoup pour certains mais c’est très peu, c’est un pourcentage très faible par rapport à tout ce que t’as.

MAXENCE – Quand je l’ai fait j’étais à 5% de mon patrimoine et là je suis à 3%, donc il faut toujours relativiser, si j’avais eu 10.000€ j’aurais mis que 300€ maximum voire 500€ dans les crypto-monnaies car c’est risqué. Et encore une fois si vous voulez vraiment vous enrichir, on en revient toujours à la base, c’est en créant de la valeur. Je vous donne un exemple de ce que je fais avec les paris long terme, globalement les investisseurs peuvent mettre jusqu’à grand maximum 50.000€, même s’ils ont 30% ce qui fait 15.000€ de bénéfices c’est cool, c’est excellent ! Mais ces 50.000€ s’ils étaient investis dans un business qui fonctionne, les mecs seraient millionnaires.

Il faut vraiment garder toujours cela en tête : création de valeur ! Création de valeur ! Création de valeur ! Créer des actifs ! Créer des actifs ! Créer des actifs et ensuite à vous de voir si vous voulez stopper cette vie d’entrepreneur, cette vie de créateur d’actifs, de vivre dessus et de devenir investisseur. Donc vous créerez des actifs, mais ça sera des actifs d’investissement et plus des actifs de business.

MARC – Les paris sportifs, je n’y connais pas grand-chose, j’avais essayé d’ouvrir un compte à l’époque sur “Ladbrokes“ quand je vivais à Londres et j’avais mis genre 300€, ou 300£, j’avais tout cramé ! Est-ce que tu peux nous en parler un peu vite fait ? Comment fait-on pour gagner en pari sportif ? Est-ce que ce n’est pas une grosse arnaque comme le poker en ligne, enfin je ne sais pas j’ai rien contre le poker mais voilà, est-ce que c’est possible de gagner sur les paris sportifs ?

MAXENCE – Oui complétement. J’ai des stratégies court terme et long terme, notament je vais vous parler du long terme car à mon avis le court terme ça va peut être trop spécifique pour vous, mais globalement voici comment je procède et je vous invite à réaliser la même chose.

Arsenal depuis 1995 sont dans le top 6 du championat d’Angleterre, depuis 1995 sa cote est globalement entre 1.20 et 1.25 en fonction des bookmakers, c’est-à-dire si demain il y a des dividendes à 20% garantis depuis 1995, est-ce que vous n’aimeriez pas investir dedans ? La réponse est oui, c’est normal et là encore cette saison Arsenal pour la bientôt 25ème année consecutive est dans le top 6. Un autre exemple, celui de l’Atletico de Madrid champion d’Espagne en excluant Barcelone et le Real Madrid ce qui veut dire soit ils sont 1er, soit 2ème soit 3ème, ont réalisé ce parcours depuis 2012 ou 2013, est-ce que vous n’auriez pas envie d’investir dans ce pronostic si c’était une cote à 1.40 ? La réponse est oui, parce que vous avez une grosse probabilité.

Il faut à chaque fois se dire quel est le fait statistique, le fait pragmatique par rapport à ce pronostic, dans l’exemple de l’Atletico de Madrid on a 90% de chance donc ça devrait être une cote à 1.10, elle a 1.40 c’est une value bet, dans l’exemple de l’Arsenal elle devrait être à 1.01 ou à 1.02 elle est à 1.20, 1.25 la aussi c’est une value bet. Dans mes services j’envois à peu près une quinzaine de pronostics dans l’année, vous mettez 7% de votre capital par pronostic, donc si j’envois 15 pronostics évidemment vous aurez un ou deux pronostics qui auront déjà été finalisés parce que si vous faites 16 x 7% vous vous appercevez que ça va plus de 100% de son capital, mais à chaque fois que c’est finalisé vous allez pouvoir placer les paris. Ensuite dans les paris courts termes l’astuce c’est de sécuriser tout ce que l’on fait typiquement, au lieu de faire un PSG-Lyon victoire du PSG soit on va faire chance double ou match nul plus PSG remboursé, soit on va faire ce qu’on appelle un pari handicap, ou bien un pari “Draw no bet“ c’est à dire victoire du PSG plus match nul remboursé….

MARC – …Là ça devient plus technique …

MAXENCE – Donc là je vais avoir un ROI plus faible mais il y a un volume de pronostics plus important et globalement sur 100 paris je vais avoir on va dire 35-40 paris gagnants. Je vais aussi avoir globalement, 45 paris remboursés et 10 à 15 paris perdants pour donner un exemple par tranche de 100 paris, ça vous permet de gagner de l’argent systématiquement. Encore une fois ne pariez pas pour parier, faites le pour investir c’est ce que vous devez avoir en tête que ce soit de la bourse ou des crypto monnaies.

MARC – Vraiment avoir une vision d’investissement et de long terme finalement…

MAXENCE – Oui. Finalement, en tant qu’être humain on a un peu de mal avec le long terme, on se dit 10 ans qu’est-ce que c’est long ! Mais souvenez-vous, que faisiez-vous il y a dix ans jour pour jour ? C’est dans ces moments-là que vous allez vous rendre compte de tout le chemin parcouru, même si vous êtes salariés ou que sais-je, vous avez peut-être déménagé, vous avez été peut être muté, vous avez peut être fait différents jobs, vous avez peut être créé plusieurs entreprises… 10 ans c’est énorme et finalement l’investissement c’est ça mais, en même temps ça ne fait pas rêver car l’être humain peut faire énormément de chose en 1 an, par conséquent 10 ans c’est impressionnant…

MARC – ça parait long mais ça passe très vite finalement.

MAXENCE – Oui, il y a 10 ans le Bitcoin… je crois qu’il a été créé en 2008 là on est en 2019, entre temps il est parti à la hausse jusqu’à atteindre je crois 17.000€ alors que 10 ans auparavant … « c’est quoi le bitcoin, c’est qui, qui a inventé ce truc, ah d’accord donc vous êtes 10 sur la planète à être sur ce projet un truc magique dans 10 ans ! D’accord, ok) c’est pour vous dire que 10 ans c’est le minimum syndical qu’on pourrait avoir dans les investissements immobiliers et dans la bourse de manière générale.

MARC – Ok, merci Maxence pour tous ces conseils, toutes ces informations, mais juste un dernier conseil que tu pourrais donner à quelqu’un qui a par exemple 100.000€ et qui voudrait le faire fructifier comment procéderais-tu ? Où est ce que tu placerais l’allocation globale ? Comment est-ce que tu ferais ?

MAXENCE – Alors moi dans ce cas de figure précis je placerais 40.000€ en paris long terme, 60.000€ dans la bourse, et dans la bourse je mettrais 15.000€ sur la connaissance que j’ai vis-à-vis des trades boursiers à long termes, là on serait déjà à 55.000€ il resterait donc 45.000€, de ces derniers j’en mettrais 11.000€ par stratégies : 11.000€ dans l’or, 11.000€ en obligation à haut rendements, 11.000€ en immobilier papiers et actions d’entreprises et 11.000€ actions de manière générale comme ça je diversifie dans 3 choses, ensuite welcome dans 13 ans pour avoir le million.

MARC – Parfait, ben écoute Maxence c’était très clair. Je vous invite à aller voir ses différents sites si vous êtes intéressés par le business en ligne ou par les paris sportifs, je mettrais les liens en dessous de la vidéo.

MAXENCE – Et souvenez-vous, j’aimerais juste finir cette vidéo avec ce petit conseil : on veut tous le gros coup, on veut tous le jackpot, on veut tous les millions, mais la réalité ce qui fait vraiment la différence c’est chaque action au quotidien ; ce qu’il a fait pour sa fille 50€ par mois ça a l’air dérisoire, tout le monde peut le faire ! C’est vrai tout le monde peut le faire et la réalité est que quand elle va être majeur ou quand elle aura 20 ans elle aura un pécule de 20.000, 30.000, ou 40.000 euros c’est fou et c’est ça la magie.

Peut-être que vous ne verrez pas la différence, vous vous dites peut-être que c’est juste un resto en moins… En tout cas, c’est ce que mon frère va faire et si un jour j’ai des enfants je le ferai aussi. Et ce qu’il faut avoir en tête c’est qu’on veut tous les millions, les jackpots, mais la réalité c’est les actions, les petits pas qu’on entreprend au quotidien qui vont aider à réaliser ces souhaits.

Tu m’avais posé la question des 100.000€, et je me dis « finalement même si vous n’avez que 100.000€ que vous voulez être millionnaire, vous pouvez l’être facilement » ça me parait tellement évident maintenant, c’est juste qu’on est tout le temps pris dans des mauvais automatismes et si vous avez les bons c’est d’une évidence incroyable.

MARC – Écoute Maxence merci beaucoup pour tous ces conseils….

MAXENCE – Avec plaisir.

MARC – Je vous dis donc à bientôt pour de prochaines aventures.

MAXENCE – Bye.

MARC – Bye.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.