Skip to content

Comment gérer son portefeuille actions avec Stockflare

Bonjour à tous alors on va regarder ensemble le site Stockflare, qui est assez sympa pour gérer son portefeuille actions. Allons sur le site « stockflare.com », si vous n’avez pas de compte, vous pouvez vous inscrire tout simplement avec votre email en choisissant un mot de passe.

Si vous avez un compte américain ou que vous êtes basé aux US et que vous avez un broker américain vous pouvez vous connecter en allant sur « portfolios » en haut, puis à « Add brokerage », mais il faut d’abord avoir un compte avec l’une de ces plateformes. Il y a notamment « Interactive Brokers » si vous avez un compte sur cette plateforme vous pouvez vous connecter directement et avoir vos vraies positions.

Construire son portefeuille

Ce qui est intéressant avec ce site stockflare, c’est que vous pouvez construire votre portefeuille et avoir automatiquement pas mal d’indicateurs par rapport à celui-ci. Si vous allez sur l’icône avec la lumière « pick stocks » vous pouvez avoir une sorte de « screener ». Un « stock screener » veut dire, que vous avez pas mal d’indicateurs et de critères, et que vous pouvez sélectionner différents critères et avoir des entreprises qui vont s’afficher en dessous. Mais nous allons plutôt nous concentrer aujourd’hui sur un portefeuille qu’on a déjà.

Imaginons que vous avez un PEA ou autre, et que vous avez un portefeuille actions, vous allez dans le petit onglet avec l’œil « My Watchlist » et vous allez créer une nouvelle « Watchlist ».  Vous lui donnez un nom par exemple « ma liste actions » et vous cliquez sur votre portefeuille qui vient d’être créé « ma liste actions ». Pour l’instant la liste est vide il n’y a rien vous voyez que la valeur totale qui s’affiche est 0. Alors comment on va faire pour remplir la liste ? Tout simplement en allant sur la barre de recherche en haut !

Ajouter des actions

On va donc prendre des actions relativement connues, pour faire simple, par exemple EDF. Entrons EDF dans la recherche, et ça va nous donner : électricité de France. On va cliquer dessus, et vous pouvez l’ajouter à votre liste actions. Je vais cliquer sur « ma liste », puis sur « ma liste actions » et là ça me l’ajoute automatiquement. On peut voir que pour chaque action il y a pas mal de données sur le PER, sur la croissance, sur les objectifs, est-ce que c’est une entreprise profitable ou pas ?  Qui verse des dividendes ou pas ? Il y a donc pas mal de choses, et en l’occurrence en dessous vous avez des graphes que vous pouvez adapter. Mais on ne va pas regarder tout ça en détail.

En tout cas, pour chaque action, il y a une bonne quantité de données qu’on retrouve sur toutes les autres plateformes de bourse. Ainsi que des données officielles consultables un peu partout.

Alors sur le site, ce qui est bon est mis en vert et ce qui l’est moins en rouge. Ce qui facilite la lecture visuelle par rapport à d’autres sites. Maintenant qu’EDF est incorporé dans mon portefeuille, je vais chercher une autre action. LVMH par exemple. Prenez le résultat avec comme monnaie l’euro, et vous voyez que nous sommes bien sur la bourse parisienne. Imaginons que je rajoute LVMH sur mon portefeuille. Que je le mette sur ma liste actions, puis que je fasse la même chose pour plusieurs boites. Prenons une américaine cette fois (si bien-sûr vous avez un compte titre avec des actions non françaises), par exemple Facebook. Si je le mets sur ma liste actions, on obtient un résultat avec du vert un peu partout. Mais pas de dividendes possibles.

Portefeuille réel ou virtuel

Je vais aussi ajouter UBS par exemple et Peugeot, jusqu’à remplir mon portefeuille avec les actions que je détiens vraiment. Tout l’intérêt est de justement remplir son portefeuille avec des actions que l’on possède réellement. Mais vous pouvez très bien le faire avec des actions que vous ne détenez pas… Juste pour voir comment se comportera votre panier. Dans ce cas, c’est du fictif on n’est pas connecté sur un vrai compte. Mais ça permet de se créer un portefeuille virtuel. Si vous disposez de véritables actions, ça vaut le coup de les mettre dans ce portefeuille. Et de voir ce que ça nous donne après.

Donc on va aller sur « my watchlist », et là on a le portefeuille avec ma liste actions, si je descends je retrouve les boites que j’ai rajouté donc : EDF, Facebook, LVMH, Peugeot et UBS.

Pour l’instant on ne va toucher à rien. Je n’ai rien mis, ni prix d’entrée, ni nombre de titres, ni nombre d’actions. Mais tout l’intérêt c’est justement de mettre les vraies valeurs et les vraies données qu’il faudra insérer manuellement puisqu’on n’est pas connecté. Si on était connecté à des vrais comptes américains ça marcherait automatiquement. On va donc prendre EDF, je vais cliquer sur le petit crayon à droite, puis je vais ici cliquer sur « edit » et encore une fois sur le petit crayon pour mettre le prix d’entrée, ensuite sur « amount » où on peut entrer le nombre d’actions qu’on détient.

Modifier prix et volume

Imaginons en étant réaliste, que j’ai acheté 10 actions EDF à 12€ l’action. Le prix va être dans votre compte PEA peu importe le courtier. Vous allez insérer le prix de revient unitaire (12€) et la quantité ou amount (10 actions). Si vous cliquez sur « update », vous remarquerez que le prix actuel est de 9.6€, et en dessous de « invested at » vous avez votre prix unitaire de 12€, ce qui en d’autres termes veux dire que vous avez une variation de -20% par rapport à votre prix d’entrée. Ce ne sont là que des résultats fictifs, car j’ai mis des données non réelles. Cela donnera certainement un autre résultat avec vos vrais portefeuilles.

Maintenant je vais faire ça pour toutes les actions.

Facebook : je vais l’éditer, je vais mettre par exemple que je l’ai acheté à 125€ et que j’en ai acheté 5. Donc là je le fais manuellement. Mais si dans une semaine ou dans un mois vous avez racheté des actions Facebook, au lieu d’éditer votre prix unitaire et le nombre d’actions, vous allez simplement ajouter vos nouvelles actions dans « add shares » et vous allez mettre combien vous en avez acquis, et à quel prix. Le programme calculera automatiquement votre prix de revient unitaire.

Mettre à jour au fur et à mesure

Pour faire simple je vais mettre pour chaque valeur un prix virtuel d’achat. Imaginons que j’ai des actions LVMH depuis longtemps, que je les ai achetées à 195€. Admettons que j’en ai acheté 3 nouvelles, là je mets vraiment des données au pif mais c’est pour vous montrez après qu’est-ce que ça va nous donner globalement  sur ce portefeuille.

Pour Peugeot, je vais éditer, et je vais dire par exemple que j’en ai acheté 7 à 19€ chacune. J’essaye d’en mettre des positifs et des négatifs pour voir un peu la différence.

Quant à UBS, on va dire que je les ai achetés à 17€ et que j’en ai acheté 10.

Avec toutes ces données, on va juste rafraichir pour être sûr que ça a été bien pris en compte. Sur votre portefeuille sur « ma liste actions », vous avez la valeur totale « Total Worth » donc en prenant en compte, toutes les valeurs investies à tel prix avec tel nombre d’actions, vous obtenez la valeur totale actuelle, valorisée au prix de marché de votre portefeuille. Vous obtenez aussi la variation en termes de pourcentage et de prix absolu par rapport à ce que vous avez mis à la base.

Indicateurs sur le portefeuille

Donc là vous pouvez remarquer qu’au total ça n’a pas fait grand-chose, ce qui est réellement  intéressant c’est que vous disposez des différentes données sur la performance de votre portefeuille, étalées sur 1 mois, sur 3 mois … alors, en date de ce 3 mars, votre portefeuille a réalisé +14%, c’est justement la « valuation » ou valorisation qui nous intéresse. Sur les 5 actions que vous possédez vous avez un PER moyen prévu de 18 fois. Et un PER précédent de 21 fois par rapport à votre portefeuille. Ça vous permet en définitive d’avoir une vision globale de la valorisation de vos actions.

Si vous avez un PER global sur votre portefeuille qui est très élevé, ça vous donnera une indication sur votre valorisation d’actions… Qui va vous dire que potentiellement vous avez un PER assez élevé… Par rapport notamment à un PER de 22 fois sur la France. Ici sur la droite vous avez le « Yield » ou le rendement au total sur votre portefeuille. Vous voyez que 80% de ces actions  vous versent des dividendes avec un ratio de rendement moyen de 2.6%. On vous dit dans ce cas « Need improvement », ce qui veux dire que 2.6 c’est bien mais ce n’est pas top !

Verifier son allocation

En résumé ça vous donne une indication sur le rendement moyen de votre portefeuille. Ce qui vous dispense de le recalculer de votre côté si votre plateforme habituelle ne vous le fournit pas. Si vous descendez, vous trouverez la répartition de vos actifs en termes de secteurs, vous avez donc 44%  de consommation, 42% de technologie, 9% de financiers et 5% de « utilities » pour EDF.

Si vous cliquez sur les différentes parties du camembert, ça vous donnera les actions qui sont contenues dedans : plus concrètement ; en consommation vous avez LVMH, et Peugeot. En technologies vous avez Facebook, UBS sur les financiers et dans utilities vous avez EDF.

Stockflare vous permet vraiment en un clin d’œil, de globalement visionner votre portefeuille… Comment il se comporte, le PER moyen, en toute gratuité. Il existe une version payante qui propose plus d’indicateurs et plus de critères. Mais la version gratuite vous offre déjà une énorme marge de manœuvre. Si vous voulez ajouter ou vendre une action sur votre portefeuille, il suffit de le modifier sur votre liste, et de voir comment se comporte votre PER moyen, et évaluer si votre rendement augmente ou baisse. Je vais vous donner un exemple : je vais rajouter une boite, Goldman Sachs, je vais l’éditer et mettre que je vais acheter une action au prix actuel. On peut voir que ma valorisation en termes de PER et de rendement moyen a changé !

Des étoiles pour jauger son portefeuille

Vous pouvez mélanger les entreprises françaises et américaines. Vous obtiendrez la valorisation par rapport aux états unis. Et plus concrètement… Un PER moyen de 24 fois sur les states, avec votre portefeuille à 17 fois sur les prévisions du Forecast. En gros le programme sélectionne le pays le plus représenté dans votre portefeuille. Si vous n’aviez que des entreprises françaises, il vous aurait donné des valeurs par rapport à la bourse françaises.

Ajoutez à cela que Stockflare catégorise les portefeuilles avec des étoiles. Plus il y en a plus le portefeuille est prestigieux. Et dans ce cas précis, notre portefeuille est classé comme étant un 4 étoiles. Bien entendu si on rajoute une action mal notée cela risque de diminuer la note du portefeuille. Mais il faut savoir que ce n’est que l’appréciation de Stockflare, de comment il voit les choses. Une entreprise avec un PER élevé ne veut pas forcément dire que c’est une mauvaise entreprise. Comme par exemple les entreprises du secteur High-Tech, qui ont un PER haut mais qui continuent d’avoir de belles performances. Le système d’étoiles reste donc très subjectif.

Ce qu’il faut retenir, est que le site Stockflare peut être un excellent outil pour bien gérer votre portefeuille.

Voilà j’espère que vous avez appris quelque chose. Si vous voulez en savoir plus sur stoictrader vous pouvez aller sur les liens, juste en dessous de la vidéo.