Skip to content

Comment utiliser les consensus boursiers

Les consensus boursiers en investissement ou en Trading sont les recommandations des analystes qui travaillent dans des sociétés d’investissement, de courtage, dans des banques ou autre. Ils analysent les actions, les titres des entreprises et fixent un objectif de prix de cours de l’action.

Si une action est à 15€ ils vont l’analyser et étudier l’entreprise, ils vont éplucher les comptes financiers et mettre tout ça dans leur programme, ou leurs fichiers Excel pour déterminer le prix. Si par exemple l’action est à 15€, ils peuvent fixer un objectif de 30 euros s’ils estiment que l’action peut doubler, ou dans le cas contraire voir l’objectif à la baisse, en considérant que l’entreprise est trop valorisée et fixer le prix à 10 euros. Il serait donc intéressant de se pencher justement sur ces analyses et recommandations, puis se décider à les suivre ou pas.

Bien entendu ce ne sont que des analyses et rien n’indique que les prévisions auront bien lieu, mais il est toujours intéressant de consulter un peu les consensus boursiers, et de trouver une action qui ait les recommandations de plusieurs analystes à la fois. Il ne s’agit pas de trouver un prix unifié, mais plutôt une même tendance des recommandations. Il serait vraiment exceptionnel de trouver un consensus généralisé, ou autrement dit que tous les analystes convergents vers le même objectif !

Où trouver les consensus boursiers ?

On va donc aller sur deux sites assez connus, qui sont « zonebourse » et  « boursorama » pour voir un peu ce type de consensus. Prenons par exemple Michelin ; l’action Michelin est à 112.45€, ça c’est pour les données financières, et a côté vous avez « consensus ». Dans l’onglet « consensus » ce qui est intéressant c’est d’aller en bas sur « Evolution de l’objectif moyen sur Michelin », vous avez ici  une recommandation moyenne qui est d’accumuler, il y a 22 analystes et  un objectif moyen de 110€.

Comme l’action est à 112 €,  c’est globalement bien valorisé en termes de cours et en termes d’objectifs d’analystes. L’objectif le plus haut est à 10% de l’objectif du cours actuel, et l’objectif  le plus bas est à -28% du cours actuel.  On voit le cours en noir,  et en points verts les différents objectifs moyens. Sur Le graphe du haut  vous avez l’objectif, avec la valeur la plus haute sur la partie supérieure, et en bas la valeur la plus basse.

On retrouve aussi le détail des consensus des analystes, donc sur ces 22 analystes il y en a six qui recommandent d’acheter l’action, il y en a 6 qui recommandent d’accumuler (si vous l’avez déjà achetée vous pouvez donc accumuler et rajouter de l’argent dessus), il y en 6 qui conseillent de conserver. En résumé 12 à 18 analystes en tout, qui recommandent  soit, de conserver, soit d’acheter ; et il y en a 4 qui recommandent d’alléger ou de vendre. Sur ce genre d’entreprise le cours de l’objectif de 110 € est très proche du cours actuel de 112 €, il n y’a donc réellement pas trop de marge pour faire des affaires.

Pertinence des analyses

En revanche, si on regarde en juillet 2016, le cours était dans les 88 à 90 € et l’objectif était dans les 101€. Donc là on aurait pu se dire : il y a 22 analystes qui pensent que l’action devrait être dans les 100€ alors qu’elle est dans les 80 et quelques. Comme leur boulot est  de valoriser les entreprises, on va donc suivre les conseils des analystes, et on va acheter l’action parce qu’il y a un grand écart entre le cours actuel et le consensus.

La recommandation bien sûr, ce n’est pas forcement véridique tout le temps, il se peut très bien qu’il y ait des sociétés qui végètent dans des zones avec un grand écart entre le cours et les objectifs des analystes ! Il ne suffit pas juste de regarder les analyses émises et de suivre les recommandations, mais ça donne une indication, et quand il y a 22 analystes, cela veut tout de même dire qu’il y a une certaine convergence de données et d’idées.

Reco relatives…

Ce n’est pas tout, il faut aussi bien regarder les écarts. Avoir une moyenne n’est pas suffisant en réalité, par exemple la moyenne ici  est de 110€ mais l’écart entre les valeurs les plus basses à -28% et les plus hautes à +10% de l’objectif, reste très large et donc il n’y a pas vraiment un consensus  général, sinon ça serait beaucoup plus resserré aux alentours des 110€.

Si je vais sur « Boursorama », on va regarder le même titre (Michelin) pour pouvoir comparer. Quand  je descends vous avez  le consensus des analystes, l’objectif de cours fixé par les analystes est de 110.50€. Si je clique sur « consensus des analystes », on voit que globalement l’objectif de cours a été atteint. Actuellement la recommandation est de renforcer, et vous pouvez voir les différences entre « renforcer, conserver et alléger », ainsi que la répartition des 25 analystes suivant les recommandations « renforcer, conserver et alléger ».

Des consensus qui piègent

Allons voir une autre action pour comparer un peu. On va regarder  « Genfit ».  Genfit est un groupe bio-pharmaceutique. Sur « consensus », le cours actuel  est de 31.36 € et l’objectif moyen est à 55€ ! Il n’y a que 5 analystes, donc là du coup c’est un consensus avec un nombre moindre et donc un peu moins sûr. Si vous regardez l’évolution des objectifs, le cours depuis fin 2015 était plus ou moins dans les 30€, il a subit par la suite une baisse en dessous de 30€, pour remonter ensuite juste au-dessus de 30€.

Vous voyez que les objectifs ont toujours été dans les 55€, et que finalement ça n’a pas énormément bougé. Les recommandations des analystes dans ce cas sont d’acheter, mais si vous aviez acheté en début 2016 en suivant le consensus de 55€ alors que le cours était de 30€ ou en dessous de 30 €, et bien pendant toute l’année 2016 vous auriez perdu de l’argent puisqu’en fin 2016, ça s’est terminé dans les 20€ !

Ça ne veut donc pas toujours dire grand-chose. En l’occurrence dans ce cas précis, on a  5 analystes qui sont d’accord sur le fait que les cours iront jusqu’à 50 euros, avec un objectif de +45% et une estimation basse de 46 euros. Il est donc intéressant de regarder ces choses-là, et de faire attention quand il y a peu d’analystes avec des écarts aussi grands. Les choses ne vont pas toujours dans le sens des recommandations des analystes, et le cours peut tout à fait rester à des niveaux compétemment différents du consensus.

Avoir son propre jugement

Mais si c’est une grande boite avec une grande liquidité, et qu’une vingtaine d’analystes pensent un peu la même chose, avec un écart entre le cours et les recommandations, il pourrait être intéressant d’aller dans leurs sens. Car s’ils ont justement épluché les comptes et les rapports financiers de l’entreprise, et qu’ ils ont tous conclus que l’action tend vers le même niveau, il se peut qu’en pratique ce soit réellement le cas.

Maintenant bien-sûr rien n’est acquis mais ça peut être une stratégie sur une dizaine d’actions si vous voulez essayer, de regarder justement ces conseils et ces recommandations et d’aller faire ce que recommande le consensus.

On a vu avec Michelin que le consensus était vraiment atteint, ou en tout cas très près du cours actuel, donc là il n’y a pas vraiment de choses à faire et on ne sait pas vraiment s’il faut acheter ou vendre. Par contre quand on a de gros écarts, ça peut être très intéressant de se mettre dans le sens des analystes. Mais encore une fois ce n’est pas une science exacte.

Voilà si vous avez aimé cette vidéo n’oubliez pas de la liker, de la partager, et d’aller sur le site stoictrader pour vous inscrire.