Skip to content

Comment utiliser l’ATR

★ REJOINGNEZ STOIC TRADER ★

VIDEO VIP (33min): Approche professionnelle du trading

vipstoicmod0_intro_free2

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Parmi la pléiade d’indicateurs techniques, il en est un que j’affectionne particulièrement. Il s’agit de l’ATR ou Average True Range.

 

Qu’est-ce que l’ATR?

 

L’ATR nous donne une mesure de la volatilité historique. Autrement dit, l’ATR nous renseigne sur les amplitudes de variation des actifs, selon une période passée donnée. Il est exprimé en points, pips ou pourcentage. Il est intéressant de raisonner en pourcentages afin de pouvoir comparer les différents actifs.

 

Par exemple, si le CAC40 a bougé de 100 points sur une semaine – différence entre le plus haut et le plus bas atteints – alors sa volatilité hebdomadaire est de 100 points. Si le prix en début de semaine était de 5000 points, alors la volatilité est de: 100/5000=0.02, donc 2%.

 

L’ATR est une sorte de volatilité lissée, une moyenne de variations sur une période donnée.

 

Calcul de l’ATR

 

La plupart des plateformes de trading vous permettent d’intégrer l’ATR sur les graphiques que vous utilisez. Dans certains cas il est intéressant de savoir le calculer soi-même. Pour cela, rien de plus simple.

 

Voyons un exemple avec les données Open High Low Close mensuelles du S&P500 depuis début 2015. Nous allons donc établir l’ATR mensuel du S&P500 (on peut procéder de la même manière avec des données hebdomadaires ou journalières, etc.)
sp500
  • TR (True Range) = High – Low
Différence entre les plus haut et plus bas sur le mois.
Pour les puristes (et tenir compte des gaps haussier ou baissier à l’ouverture), le TR est en fait le Maximum entre:
               1. High(N) – Low(N)
               2. High(N) – Close(N-1)
               3. Close(N-1) – Low(N)
  • ATR mars-15 = moyenne TR (janv15-mars15)
Pour établir la première valeur ATR, nous faisons la moyenne des trois premières données TR. Ici il n’y a pas de règle, on peut choisir 2 mois, 3 mois ou plus… Dans notre exemple, on prend la moyenne des TR de janvier à mars pour avoir l’ATR de mars.
  • ATR(N) = [ ATR(N-1)+ TR(N) ]/2
Pour les ATR suivants (ici à partir d’avril-15), nous faisons la moyenne entre l’ATR du mois précédent et le TR du mois actuel. Ainsi, on lisse la moyenne.
Pour obtenir l’ATR d’un mois en pourcentage, on compare l’ATR du mois avec la valeur S&P500 d’ouverture (Open) de la période (ici 3 mois).
Par exemple, sur le mois d’avril-15, l’ATR vaut 89. Le début de période en question (3 mois) est février-15 où l’ouverture S&P500 était de 1997 points.
ATR%(avril-15) = ATR(avril-15)/Open(février-15)
ATR%(avril-15) = 89/1997
ATR%(avril-15) = 4.45%
sp500atr
On remarque ainsi qu’en début 2015, l’ATR du S&P500 oscillait dans les 4% avant d’évoluer vers les 8%. Autrement dit, la volatilité a doublé.

 

En quoi est-ce utile?

 

Volatilité et choix du sous-jacent

 

Pour générer du gain il nous faut du mouvement, des actifs qui “bougent”, et donc de la volatilité. Un trader aura donc tendance à privilégier les actifs dont la volatilité est élevée. Ce ne sera pas forcément le cas d’un investisseur.

 

Afin de choisir un actif, l’ATR est très utile. On peut ainsi comparer l’ATR (hebdomadaire par exemple) de plusieurs produits et choisir celui qui est le plus élevé (en pourcentage). Personne n’a envie de se retrouver avec une position immobile, un actif amorphe.

 

En fonction de la construction de votre portefeuille ou de vos stratégies, vous pouvez au contraire avoir besoin d’actifs moins volatiles, pour diversifier par exemple.

 

Que l’on veuille de la volatilité ou non, l’ATR nous donne une bonne indication du comportement passé de l’actif.

 

Risk Management: horizon de temps, gestion des stops

 

Autre point important: la gestion du risque et le money management.

 

En voyant l’ATR mensuel du S&P500 en date d’avril 2016, on sait qu’en moyenne, l’amplitude de variation High-Low est de 6%. Globalement on ne pourra donc pas attendre plus de 6% en termes de performance sur un mois.

 

De la même manière, il est probable que le S&P500 varie de 6% sur le mois suivant. Placer un stop inférieur à 6% ne serait donc pas approprié: il serait probablement touché dans le mois.

 

Si votre horizon de temps est plus court, il faudra étudier l’ATR hebdomadaire ou journalier et placer vos stops en conséquence.

 

Ressources:

 


 

PS: si vous avez 2 minutes, merci de répondre à ce petit questionnaire

Stoic Survey

 


★ REJOINGNEZ STOIC TRADER ★

VIDEO VIP (33min): Approche professionnelle du trading

vipstoicmod0_intro_free2

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.