Skip to content

5 stratégies de trading gagnantes

Finalement le trading c’est assez simple. Pas la peine d’élaborer des méthodes ultra complexes ou d’utiliser des indicateurs compliqués. Voici 5 stratégies de trading gagnantes à coup sûr!

 

1. Buy and hold

Vous connaissez Warren Buffett? Faites comme lui: achetez toutes les actions que vous pouvez et revenez dans dix ans… Que dis-je, dans trente ans!

Plus sérieusement, le buy and hold est une stratégie couramment utilisée, notamment pour les produits qui procurent un rendement, un dividende, un coupon… Détenir un portefeuille d’actions sur le long terme et réinvestir constamment les dividendes en est un exemple. Dans ce cas, on ne se soucie pas des fluctuations du marché. Au mieux, lorsque le marché baisse, on renforce la position en achetant des actions, le but étant de moyenner à la baisse le PRU – Prix de Revient Unitaire.

Autre exemple: l’immobilier. Détenir un bien immobilier (locatif ou non) et attendre que le marché monte, ou bien garder le bien et toucher les loyers à vie… c’est du buy and hold.

En revanche, d’autres produits s’y prêtent moins. L’or par exemple ne procure aucune sorte de rendement. Bien sûr on peut acheter de l’or pour son côté anti-crise et attendre là aussi que le marché monte, mais en termes de trading c’est beaucoup moins sexy.

 

2. Faire le contraire de ce qu’on veut faire

Il faut parfois assumer le fait de ne pas être une star du trading. 90% des particuliers perdent de l’argent? Parfait, ne contredisons pas les statistiques. Si vous voulez acheter, ce n’est pas une bonne idée, les stats sont contre vous, vendez! Si tout l’univers vous dit de vendre, ce n’est pas une bonne idée… LES STATS SONT CONTRE VOUS, achetez! Sur un horizon de temps assez long, en prenant systématiquement la position opposée à vos désirs les plus fous, vous serez ainsi gagnant.

En fait, je vais tout vous dire: cette stratégie ne marche pas. Pourquoi? Tout simplement car la perte des particuliers n’est pas due à des erreurs de direction de marché (achat au lieu de vente et vice-versa) mais à:

– des mauvais timing d’entrée/sortie
– une absence de risk/money management, avec entre autres une utilisation folle de l’effet de levier et des expositions qui n’ont pas de sens

En d’autres termes, même en étant “dans le bon sens”, la majorité des traders vont se prendre des claques.

 

3. Commencer (très)^7 petit

Afin de bien me faire comprendre: (très)^7 = très x très x très x très x très x très x très

Plus vous commencerez avec de très petits volumes (par rapport à votre capital), plus vous avez de chance de gagner. Pourquoi? Car vos pertes seront minimes. Car vous laisserez le temps au marché d’aller dans votre sens. Cela ne veut pas dire qu’il faille à tout prix garder une position perdante en attendant un retournement de marché qui vous serait favorable.

Parlons un peu théorie, juste une vue de l’esprit, même si le trading est tout sauf théorique… En théorie donc, si l’on suppose un trade avec un volume (la taille de la position) infiniment petit, c’est-à-dire vraiment (très)^7 petit, comment réagir face à un marché qui va contre nous? C’est bien simple: ça n’a aucune espèce  d’importance! Si la taille du trade tend vers zero, la perte est quasi inexistante. Vous me suivez? Cela veut dire qu’on peut laisser couler la position jusqu’à ce que le marché se retourne. Quand on est enfin en positif, on peut prendre notre gain (couper la position gagnante) ou bien mettre un stop au niveau d’entrée (légèrement plus haut). L’idée est alors d’enchaîner cette technique avec des tailles très petites, si petites que les pertes sont inconséquentes. Petit à petit, votre capital de trading augmente, et vous pouvez augmenter vos positions, en gardant un rapport position/capital très faible.

En pratique bien sûr on ne peut pas prendre de position infiniment petite, et même si c’était le cas, cela prendrait des dizaines d’années (ou des robots très puissants…) avant de se faire réellement de l’argent. Cependant le principe est applicable tout de même, en respectant des limites d’exposition très serrées.

 

4. One Shot

C’est ma stratégie préférée, je l’avoue. En quoi consiste-t-elle?

  • Rassemblez le plus de cash possible, toutes vos économies, celles de vos proches et de vos amis;
  • Ouvrez un compte chez un broker forex et CFD qui permet un levier immense (type x500);
  • Misez TOUT sur un seul trade, le trade de votre vie.

Voilà! C’est tout! Si tout se passe bien vous gagnez énormément en très peu de temps.
Une fois devenu millionnaire, arrêtez tout, arrêtez le trading.

Certes très risquée et peu recommandée, cette stratégie peut être gagnante. Le problème, c’est de penser que l’on peu réitérer ce genre de trades encore et encore, et c’est là que les gens perdent. Savoir s’arrêter et comprendre qu’on a eu de la chance est primordial.

 

5. NE RIEN FAIRE !

C’est probablement la meilleure stratégie. Sachant que 90% des traders indépendants perdent, pourquoi aller contre le courant? Etes-vous Dieu en personne?

Conseil: évitez le trading, laissez ça aux professionnels, et investissez à crédit dans l’immobilier locatif et placez votre cash en assurance-vie avec une petite allocation d’actifs bien sympa!


 

PS: si vous avez 2 minutes, merci de répondre à ce petit questionnaire

Stoic Survey

 


★ REJOINGNEZ STOIC TRADER ★

VIDEO VIP (33min): Approche professionnelle du trading

vipstoicmod0_intro_free2

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.